Adrien Quatennens agacé par les questions d’Elizabeth Martichoux au sujet de Taha Bouhafs

Adrien Quatennens agacé par les questions d’Elizabeth Martichoux au sujet de Taha Bouhafs

Adrian Quatennens a de nouveau été au cœur des interrogations sur LCI.

Le journaliste et militant de La France Insoumise, Taha Bouhafs, peut-il être investi par son parti pour les législatives alors qu’il a été condamné pour délit d’injure publique en raison de l’origine ? Une question qu’Elizabeth Martichoux a posée à Adrien Quatennens ce mardi sur LCI. “J’espère que je ne serai pas traitée de hyène pour vous avoir posé une question sur Taha Bouhafs“, a commencé la journaliste. “Est-ce-que vous vous êtes renseigné depuis ?“, s’est demandée la journaliste de LCI, recevant une réponse affirmative.

Il avait fait un tweet regrettable où il avait qualifié une policière (Linda Kebab) d”arabe de service’“, a résumé le député tout en soulignant que pendant la campagne présidentielle, Yannick Jadot avait qualifié Eric Zemmour de “juif de service“. “Il a fait appelVous faites le procès de Taha Bouhafs, on ne peut pas discuter. Laissez-moi vous répondre ! Taha Bouhafs n’est pas raciste. Taha Bouhafs est un militant des quartiers populaires dont peut-être la forme et l’expression ne plaît pas à certaines belles personnes“, a poursuivi Adrien Quatennens.

Ça vous gêne que je vous réponde ?

Laissez-moi poser des questions ! Ne renversez pas la charge ! Jean-Luc Mélenchon a toujours été à juste titre droit debout sur l’inéligibilité nécessaire pour toute personne dans le personnel politique qui serait condamnée“, a lancé, agacé, Elizabeth Martichoux. “Ça ne vous gêne pas qu’il insulte les policiers…“, a ajouté l’intervieweuse. “Ça vous gêne que je vous réponde ?“, a rétorqué Adrien Quatennens, tout en dénonçant une “cabale” montée contre Taha Bouhafs avant de poursuivre : “il a été à plusieurs reprises un lanceur d’alerte et sa parole gêne beaucoup“.

Source : Pure Médias