Cyril Hanouna critique l’émission de Thierry Ardisson, “l’Hôtel du temps”

Cyril Hanouna critique l’émission de Thierry Ardisson, “l’Hôtel du temps”

Ce mardi, Cyril Hanouna a fortement critiqué la nouvelle émission de Thierry Ardisson, “l’Hôtel du temps”.

Ce lundi, se tenait la première édition de “l’Hôtel du temps” présentée par Thierry Ardisson. Le concept étant d’interroger des personnes défuntes grâce aux nouvelles technologies et aux intelligences artificielles. 35 ans après sa disparition, Dalida était la première à être interrogée par le présentateur. Bien que l’émission n’ait attiré seulement 1,40 million de curieux, deux éditions supplémentaires sont tout de même dans les cartons. L’un avec Jean Gabin et l’autre avec Coluche.

Le donneur de leçons… qui a pris une leçon

Le lendemain, Cyril Hanouna ne s’est pas privé, en compagnie de ses chroniqueurs, de critiquer longuement l’émission, dans “Touche pas à mon poste“. “C8 a-t-elle bien fait de se séparer de Thierry Ardisson ? C’est la question qu’on peut se poser après avoir vu ce flop d’hier soir. Thierry Ardisson qui est toujours très sympa avec nous depuis qu’il est parti. Il dit toujours du bien des émissions et de moi, partout. Il nous met toujours des petits taquets. J’avais jamais répondu à Thierry Ardisson. Je pense que le score de ce matin a répondu pour nous“, s’est exprimé Cyril Hanouna avant d’ajouter : “Thierry Ardisson, le donneur de leçons… qui a pris une leçon“.

C’est une interview de personne morte. Comment tu peux te dire : ‘ça va marcher’ ? C’est là que tu vois que le gars est devenu complètement à côté de la plaque. Il vit dans quel monde ? “, a continué le présentateur. Cyril Hanouna a révélé avoir envoyé un message à Thierry Ardisson suite à la publication des audiences. Selon Matthieu Delormeau, le SMS débutait de cette manière : “Ce serait bien que tu commences à fermer ta gueule“. “C’est la première phrase et après ça monte un peu en puissance“, a terminer le chroniqueur.

C’est ridicule comme concept !

Cyril Hanouna s’en est également pris au comportement du journaliste : “Il donne des leçons à tout le monde ! Mais frère, t’es chez toi en train de manger des popcorns. Qu’est-ce-qu’il nous casse les c… Va faire de la moussaka ! Et reste à la retraite !“. Gilles Verdez s’est empressé d’ajouter : “Quand on en est à ressusciter les morts, c’est qu’on est fini professionnellement. C’est ridicule comme concept ! Et la honte, c’est le prix : 700.000 euros pour cette merde !“.

Pour rappel, Thierry Ardisson et C8 ne se sont pas quittés en bons termes. Le groupe Canal+ a été condamné, en début d’année 2020, en appel à verser 3,8 millions d’euros à Ardis SAS, la société de Thierry Ardisson, et 2,7 millions d’euros à la société Téléparis, dont le journaliste détient une part de 50%. Soit la somme totale de 6,5 millions, dont 5,7 millions pour Thierry Ardisson. Une décision qui a signé l’arrêt de ses deux émissions, “Les terriens du samedi” ainsi que “Les terriens du dimanche“.

Source : Pure Médias