Tout savoir sur les coulisses du sous-titrage des séries

Tout savoir sur les coulisses du sous-titrage des séries

Le succès des séries a permis de généraliser les versions multilingues, un travail minutieux se cache derrière ces lignes qui s’affichent à l’écran.

Les versions multilingues sont fortement appréciées sur les plateformes SVOD et désormais de plus en plus sur les chaînes généralistes. Netflix indique une augmentation de 120% par an depuis 2012 sur l’utilisation de contenus sous-titrés sur sa plateforme. Il faut noter que la version multilingue est également proposée sur tous les contenus des chaînes historiques.

Sous-titrer un épisode de 52 minutes prend entre sept à dix jours, le processus comprend plusieurs étapes. Les traducteurs utilisent tout d’abord un logiciel qui repère en amont la durée exacte des sous-titres. Ils s’aident ensuite d’un document vidéo de qualité retranscrivant d’une façon fidèle les dialogues de la version originale. Pour finir, une simulation faisant apparaitre les sous-titres tels qu’ils s’afficheront a l’écran, permet de modifier et corriger. Depuis plusieurs années la diffusion à l’heure US s’est répandue, rendant les délais très courts. Sabine de Andria, traductrice-adaptatrice (The Walking Dead, Mirage, Years and Years, Fauda…) explique que . « Nous n’avons parfois la version définitive, avec l’image définitive, que quelques jours, voire vingt-quatre heures avant. Il faut finaliser dans l’urgence, c’est stressant ».

Il est estimé que l’oeil peut lire environ 15 caractères maximum à la seconde. Les sous-titres doivent être concis et tenir en maximum deux lignes. Joïakim Tuil, manager communication chez Netlfix indique qu’il collabore avec des experts depuis l’échec de Hermes une interface permettant a n’importe qui après un test de compétence de proposer sa propre traduction. « Un travail d’adaptation est fait non seulement au niveau de la langue, mais aussi de la culture locale. Nous cherchons l’authenticité, mais il faut que l’histoire ait du sens et que tout le monde puisse la comprendre, l’apprécier. ». Netflix travaille avec une équipe de 10 personnes supervisant en Europe la disponibilité des doublages dans une dizaine de langues et pas moins d’une trentaine pour les sous-titres.

Source : Le Figaro