Canal + perd son procès contre France Télévision concernant le zapping « Vu »

Canal + perd son procès contre France Télévision concernant le zapping « Vu »

Petit rappel des faits, en janvier 2017, Canal + avait amené France Télévision en justice pour « reprise parasitaire » de son émission « Zapping ». Canal + lançait la même année sa propre émission de zapping « Vu ». Patrick Menais a réalisé le zapping de la chaîne cryptée pendant 27 ans, jusqu’à ce que Vincent Bolloré décide en 2016 de stopper le « Zapping ». Patrick Menais étant disponible, il se voit alors sollicité pour la réalisation de « Vu » reprenant le concept du « Zapping » de Canal +. Ce petit changement de crémerie n’a pas été vu d’un bon œil par tout le monde et le groupe désormais dirigé par Maxime Saada réclamait 44 millions d’euros au groupe audiovisuel public en implorant un préjudice sur ces recettes publicitaires pendant trois ans. 

La justice a rendu son verdict et a totalement débouté Canal + dans son procès contre France Télévisions. Les juges ont admis que les deux émissions présentaient de « nombreuses différences », mais qu’il était naturel qu’on retrouve des ressemblances du fait que ce sont deux émissions de zapping. Aucune clause de non-concurrence liée Patrick Menais à Canal +, et rien ne l’interdisait de réaliser le zapping pour France Télévisions. En finalité, le groupe privé doit rembourser 35 000 € de frais de justice au groupe de Delphine Ernotte.