Laura Felpin sur son départ de Quotidien : “J’ai senti que ça n’allait pas bien se passer si je restais”

Laura Felpin sur son départ de Quotidien : “J’ai senti que ça n’allait pas bien se passer si je restais”

Dans le podcast “Les gens qui doutent“, Laura Felpin s’est exprimé sur son départ de “Quotidien” en octobre 2020.

Invitée du podcast “Les gens qui doutent“, Laura Felpin a exprimé son enthousiasme et son bonheur au début de son expérience dans l’équipe de “Quotidien“. “Ça a été la meilleure année de ma vie. L’expérience avec la télé, j’adorais parce qu’on était en direct. Et c’était des gens que j’aimais bien, que j’admirais. La première année, c’était super“, raconte l’humoriste. Mais avec le temps, les taches devaient de plus en plus difficiles. “Ça devenait un truc de malade. C’était quatre personnages par semaine, on faisait des mini-génériques pour chaque personnage dix minutes avant de rentrer en plateau. Tout était lunaire, c’était fou. Très vite, c’est devenu une contrainte. On cherchait d’autres concepts, mais on n’était pas assez nombreux pour les écrire“, explique l’invitée.

La situation s’est finalement dégradée progressivement :”on est arrivé au moment où je ne les fais plus rigoler, mais par contre je ne vais pas me battre pour qu’ils trouvent cela marrant. Je sentais que ce truc-là allait arriver“, ajoute l’ex-chroniqueuse au sujet d’un désaccord sur une blague qu’elle a voulu essayer un jour. Les tensions en coulisses sont montées et les équipes l’ont incité à stopper l’expérience. “Dans les équipes télé, il y a ce truc où : une semaine, on te trouve formidable et la semaine d’après, ils n’en ont rien à faire. Et moi j’ai senti que ça n’allait pas bien se passer si je restais” développe-t-elle.

En réalité, venir une fois par semaine après être venue quatre fois par semaine, c’est se manger des gens qui disent : ‘On est contents de plus la voir la grosse conne. Ils l’ont rétrogradé une fois, quand est-ce qu’ils vont la virer ?’. Et je ne voulais vraiment pas de ça, car je m’en prenais déjà vraiment plein la gueule“, termine Laura Felpin.

Source : Télé 7 Jours