Les programmes de divertissements toujours en vogue à la télévision, le replay et le streaming gagne du terrain

Les programmes de divertissements toujours en vogue à la télévision, le replay et le streaming gagne du terrain

<>

Médiamétrie observe, mesure et analyse les comportements du public, les tendances du marché et favorise l’émergence d’une référence de la data média en France.

 Au travers de son étude « Entertainment TV Report », mené par Eurodata TV Worldwide. L’étude dresse le bilan 2018 de la consommation télévisuelle de divertissement et des succès d’audience de 11 territoires (Allemagne, Danemark, Espagne, Etats-Unis, France, Israël, Italie, Japon, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède). 

Les programmes de divertissement son primordial pour les chaînes de télévision en prime-time, et leur permet de booster significativement les audiences. 

La France consacre 22 % de ces prime-time aux divertissements et arrive en fin de liste avec l’Allemagne et ces 17 % dédiés aux divertissements. Contrairement aux américains et aux japonais qui sont très friand de ce genre de programmes avec chacun 53 % et 58 % sur le quota total de prime-time. 

Comment les téléspectateurs regardent-ils leurs programmes de divertissement en 2018 ?

La télé reste le support le plus utilisé pour regarder les programmes de divertissement, mais les services de replay ou de streaming creuse leurs nids petit à petit dans les habitudes des téléspectateurs. L’ordinateur est l’alternative qui prime pour regarder des divertissements : 47 % aux Pays-Bas, 41 % en France et 38 % en Grande-Bretagne. 

En France, l’utilisation du replay ou du streaming est utilisé principalement pour regarder des programmes de divertissement plutôt que les autres genres de programme. Les programmes de télé-réalité tels que Les Marseillais et les différentes variantes ainsi que Les Princes et les Princesse De l’Amour contribuent fortement à cette tendance.
 

Source : Eurodata TV