Salto proposera à son lancement des programmes inédits, mais pas de contenus originaux

Salto proposera à son lancement des programmes inédits, mais pas de contenus originaux

Depuis le moins de juin, la plateforme SVOD made in France est en pleine bêta test avant le lancement officiel en octobre prochain, des précisions ont été données concernant les programmes disponibles au lancement.

L’ambition est de devenir “la plus grande plateforme de fiction française”, a indiqué Thomas Crosson, le directeur des programmes chez Salto durant le festival de la fiction de La Rochelle. Lors de son lancement, le service sera en mesure de proposer la diffusion de séries phares en avance ou en proposant du replay étendu pour les feuilletons quotidiens comme “Demain nous appartient” ou “Plus belle la vie”.

Salto va également s’appuyer sur des séries comme Alex Hugo ou Munch ainsi que des séries inédites françaises et étrangères. Les utilisateurs pourront seulement déplorer l’absence de création originale. Des moyens limités et la crise sanitaire ont mis un coup de frein énorme à la production de contenus originale. Chez Salto personne ne se voile la face, ” La puissance de Netflix provient de son catalogue et sa capacité à avoir des produits nouveaux “,a indiqué Gilles Pélisson durant le festival de La Rochelle. Pour autant les créateurs de Salto ne se voilent pas la face et même s’ils ne concurrenceront pas le géant de la SVOD Netflix et espère “s’adresser aux déserteurs, aux déçus de la télévision, faire redécouvrir des programmes que certains ont boudés, a expliqué Thomas Crosson. On va libérer nos futurs abonnés des contraintes du linéaire.”. Salto proposera à son lancement des programmes inédits, mais pas de contenus originaux.

 

Source : Les Echos