Laurent Ruquier condamné à verser près d’un million d’euros à Catherine Barma suite à l’arrêt de “On n’est pas couché”

Laurent Ruquier condamné à verser près d’un million d’euros à Catherine Barma suite à l’arrêt de “On n’est pas couché”

Le tribunal de commerce de Paris a condamné Laurent Ruquier à verser près d’un million d’euros à Catherine Barma après une rupture brutale des relations commerciales.

Selon “Télérama“, le tribunal de commerce de Paris a condamné Ruq Productions et Little Bros, les sociétés de Laurent Ruquier, à verser 999.715 euros de dommages et intérêts à Tout sur l’écran, la société de Catherine Barma, suite à une rupture brutale de leurs relations commerciales et à la quinzaine de licenciements économiques également. En 2020, Laurent Ruquier avait décidé d’arrêter “On n’est pas couché“. À la rentrée 2020, il avait lancé, les samedis soir, “On est en direct“, avec un nouveau producteur, Philippe Thuillier. Un an plus tard, Léa Salamé a rejoint le présentateur pour une co-animé l’émission dont elle prendra les commandes, seule, à la rentrée prochaine.

Laurent Ruquier se dirige vers un appel de la décision

L’avocate de Laurent Ruquier, Céline Astolfe, a annoncé son intention de faire appel de la décision du tribunal de commerce, la qualifiant de “totalement injuste“. Laurent Ruquier réclamait le paiement de 315.891 euros, “qui aurait dû lui être reversé selon le contrat de co-production du talk show du samedi soir” par France 2. Il y aura une nouvelle bataille judiciaire opposant les deux journalistes. En 2020, dans “M“, le magazine du “Monde“, Laurent Ruquier s’était exprimé : “Au bout de ces vingt ans, j’aurais aimé pouvoir lui dire merci. Son hypocrisie, sa lâcheté, sa vénalité m’en empêchent. Si elle souhaite qu’un jour la justice s’en mêle, nous réglerons ça devant les tribunaux“.

Source : Pure Médias