Toutes les nouveautés et les annonces de Free qu’il ne fallait pas louper

Toutes les nouveautés et les annonces de Free qu’il ne fallait pas louper

Durant la convention Free, l’opérateur a levé le voile sur plusieurs nouveautés qui vont arriver et certaines stratégies commerciales. On fait le point.

Le 18 septembre dernier a eu lieu la convention des Freenautes, évènement regroupant toutes les communautés gravitant autour de l’opérateur de Xavier Niel. C’était l’occasion pour nous d’obtenir des réponses à vos nombreuses questions, et certaines ont pu vous échapper. Univers Freebox vous propose ainsi un récapitulatif de ce qui a été annoncé (et parfois même mis en place depuis) lors de cet évènement.

Ce qui va arriver bientôt

Première annonce et pas des moindres : la voix sur LTE pour tous les abonnés Free Mobile arrive bientôt ! L’opérateur a même pris les devant en lançant cette semaine une phase de bêta-test à grand échelle, auquel tous les abonnés peuvent participer à l’exception de ceux ayant souscrit à un forfait à 2€ et à une offre Pro. Pour rappel, cette technologie permet à l’usager de gagner en qualité, rapidité et confort d’utilisation. Cette technologie donne accès à une utilisation simultanée des services voix et data en 4G. De ce fait, il est possible de télécharger des fichiers ou encore consulter ses e-mails via la 4G tout en appelant.

Dans la continuité, l’opérateur de Xavier Niel a également annoncé plancher sur la VoWiFi pour ses abonnés mobiles.Après quelques réticences en 2017, l’opérateur estime aujourd’hui que cette technologie fonctionne aussi bien qu’elle peut être utile aux Français. Mais avant de se mettre à la page et répondre à un besoin pour beaucoup d’abonnés, “plusieurs paramétrages spécifiques sur les numéros d’urgence sont nécessaires et quelques soucis sont à régler” , nous a confié Xavier Niel lors de la convention Free. Aucun délai n’a cependant été annoncé.

Toujours dans le domaine du mobile, l’opérateur entend également faire évoluer son forfait à 2€ en l’enrichissant. Si aucune annonce n’a été faite concernant la forme que prendra ce changement, on sait cependant que le prix ne changera pas. Un enrichissement de la data est sans doute à prévoir…

Free va également augmenter de 25% le débit 4G+ de certains abonnés, en déployant la 4G 2100 MHz. Puisque l’opérateur dispose désormais de 15 MHz dans cette fréquence, il a d’ores et déjà commencé le déploiement et l’activation de certaines antennes. L’opérateur compte ainsi actuellement 289 antennes activées au premier octobre 2021 et 6176 autorisées.  Free indiquait alors que “grâce à cette fréquence, vos débits 4G+ pourront augmenter jusqu’à 25% si votre mobile est capable d’agréger les quatre bandes 700MHz, 1800 MHz, 2600 MHz et 2100 MHz”.

Les nouveautés déjà arrivées

Deux annonces ont été faites durant la convention Free et se sont déjà réalisées. En effet, les abonnés Freebox Delta possédant le Player Free Devialet ont pu enfin découvrir mardi le service Disney+ sur leur téléviseur. Si l’interface est complètement identique à celle des autres box et même à celle sur navigateur, l’opérateur frappe tout de même fort en proposant 6 mois d’abonnement inclus, avant de basculer à 8.99€/mois, sans engagement. De quoi laisser le temps aux abonnés de se faire une idée sur le service.

Et le même jour, une mise à jour est venue apporter une nouveauté très attendue sur le player haut de gamme : le Start-Over permettant de recommencer la lecture de son programme en cours de diffusion a lui aussi été implémenté sur la Freebox Delta. Une infobulle en bas de l’écran vous indiquera d’ailleurs si la fonction est disponible pour le programme. Il suffit d’appuyer sur la flèche gauche pour recommencer le programme depuis le début.

Les annonces de Free

En plus d’annoncer ces nouveautés, la convention des Freenautes a également été l’occasion pour Free de s’expliquer sur certains points et de répondre à nos questions. Sur son avenir, Free a déjà de la suite dans les idées et l’affirme : il proposera un player physique dans ses prochaines offres Freebox. Si l’opérateur a lancé sa propre application OQee sur mobile, Android TV, Apple TV et sur certains téléviseurs, il assure que les Players physiques ont toujours leur place. Les raisons sont multiples, l’opérateur a notamment cité l’attachement des abonnés au player, mais aussi des contraintes moins importantes lorsqu’il développe son propre appareil.

Toujours au sujet des players, Free a également expliqué pourquoi il ne propose pas l’Apple TV 4K comme player principal aux abonnés Freebox Révolution et mini 4K. La raison est assez simple : le stock est trop bas pour que l’opérateur puisse se le permettre. Il faudra donc passer par le multi-TV pour se procurer le décodeur dernier cri d’Apple.

Xavier Niel a également annoncé l’extinction progressive de la Femtocell. Trop peu d’usages et une technologie devenue obsolète ont poussé Free la faire disparaître, mais Xavier Niel l’affirme : plusieurs pistes sont envisagées pour répondre aux besoins et attentes des abonnés.

Nous avons également pu en apprendre un peu plus sur l’avenir de l’application Freebox, regroupant toutes les fonctionnalités utiles pour gérer chaque aspect de sa box. Cette dernière sera déréférencée des stores lors du lancement définitif de l’application Freebox Home, prévu dans les prochaines semaines. Elle restera cependant accessible, mais relayée au second plan derrière Freebox Connect, Files, Home et Oqee.

L’opérateur est également revenu sur l’idée de proposer un forfait intermédiaire pérenne au sein de ses offres mobile. Il n’en est pas question pour Free, qui veut garder la transparence de son offre et de ses deux forfaits historiques.