La production de “Koh-Lanta” va déposer plainte pour les menaces de mort proférées envers des candidats

La production de “Koh-Lanta” va déposer plainte pour les menaces de mort proférées envers des candidats

Réactions disproportionnées lors de l’élimination de Sam un candidat de “Koh-Lanta”.

Vendredi dernier, lors de l’épisode inédit de “Koh-Lanta : L’île des héros”, Sam un candidat adulé des téléspectateurs a été éliminé du jeu. Cette élimination a suscité la haine auprès de certains internautes qui ont proféré des menaces de mort envers les proches de Régis et Inès entre autres.

Suite à cette montée de violences, Denis Brogniart avait pris la parole sur Twitter pour s’opposer fermement à ces propos inacceptables : “Je m’associe aux aventuriers de ’Koh-Lanta’ pour condamner le plus fermement les insultes inqualifiables reçues de manière anonyme par certains d’entre eux sur les réseaux sociaux. On peut vivre cette aventure devant son écran avec passion et respect”. De plus Adventure Line Productions la société qui produit l’émission dirigée par Alexia Laroche-Joubert, a saisit le procureur de la République de Paris. Dans un communiqué publié hier après-midi cette dernière dénonce ces actes et rappels que “Ces faits sont passibles de trois ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende. Une enquête devrait être ouverte pour identifier les auteurs et engager des poursuites” précises ALP. “Koh-Lanta est un programme familial et il est intolérable que ses concurrents aient à faire face à un tel déferlement de haine”. La société de production a conclu avec cette phrase : “ALP sera vigilant au respect de chacun et engagera des actions judiciaires à chaque fois que cela sera nécessaire”.

De plus, sur son compte Twitter ALP a publié une vidéo de Sam demandant aux téléspectateurs les plus virulents de modérer leurs propos. Découvrez la vidéo juste en dessous.