“Élysée 2022” : France 2 met à jour son émission politique pour devenir le rendez-vous incontournable de la présidentielle 2022

“Élysée 2022” : France 2 met à jour son émission politique pour devenir le rendez-vous incontournable de la présidentielle 2022

L’émission, “Élysée 2022”, de France 2 change de nom et devient “Élysée 2022 : face à France Télévisions” mais ce n’est pas le seul changement.

L’émission politique de France 2 qui donne la parole aux candidats a l’élection présidentielle, “Élysée 2022“, devient “Élysée 2022 : face à France Télévisions“. Après trois diffusions, l’émission se transforme et les animateurs Léa Salamé et Laurent Guimier ne seront plus seuls sur le plateau. En effet, des experts de France Télévisions viendront interroger les candidats a l’élection présidentielle. La nouvelle émission sera lancée le jeudi 10 février à 20 h 40, avec un rythme hebdomadaire, avec Jean-Luc Mélenchon comme invité principal. “Comme prévu, on entre dans la deuxième phase de lancement avec une ambition renforcée. On veut faire de ce rendez-vous la grande émission politique du service public et même de la campagne présidentielle. Elle sera plus dense, plus rythmée, plus riche. Avec Stéphane Sitbon-Gomez (numéro 2 du groupe public), nous y réfléchissons depuis quelques mois“, précise Laurent Guimier, patron de l’information de France Télévisions.

Une autre nouveauté

Germain Dagognet, le directeur des magazines de l’information de France 2, nous explique que désormais, des citoyens français pourront donner leur opinion ou apporter des précisions sur les débats par vidéo. Des Français représentés sous la forme d’un panel de 100 citoyens sélectionnés via l’institut Ipsos. “La nature même des émissions politiques est de s’adapter. Et la campagne a beaucoup évolué. Avec le contexte du Covid-19, elle va être très resserrée, c’est pour cela qu’on lui donne ce rythme hebdomadaire, à partir du 10 février. On essaie de s’adapter à la campagne elle-même“. Puis il ajoute également, à propos de la suppression de “l’invité mystère“, que “pour une question de timing, on maintient le duel, qui nous semble très important. Celui entre Bruno Le Maire et Eric Zemmour, par exemple, avait été un moment intense. C’est ce qui nous a guidé dans ce choix. Nous avons préféré solliciter les grands noms de France Télévisions pour challenger les candidats“.

Source : Le Parisien