Cinéma : Disney menace de ne plus diffuser ses films en salle

Cinéma : Disney menace de ne plus diffuser ses films en salle

En raison de la chronologie des médias, Disney menace l’hexagone de ne plus diffuser de films en salle si cette loi n’évolue pas. 

Le géant du cinéma a connu un été plutôt glorieux avec “Black Widow” et “Shang Chi et la légende des Dix Anneaux” des studios Marvel ainsi que “Cruella” et “Jungle Cruise” du studio du même nom sorties ces deux derniers mois en salle. Mais les groupes de cinéma et de télévision française sont en désaccord avec les services de streaming sur la façon de réformer le calendrier des diffusions.

L’enjeu est la distribution de films financés par les services de streaming en studio, tels que Disney ou Netflix. Canal Plus a déjà un accord depuis quelques années pour éviter d’être touché par la chronologie des médias, qui capitalise sur le niveau de son investissement dans les films français afin d’obtenir une fenêtre réduite de quatre mois.

L’Office National du Film (CNC) avait donné jusqu’au 1er juillet aux organismes français de cinéma et de télévision, ainsi qu’aux plateformes de streaming, pour trouver un accord sur de nouvelles réglementations. Le plan initial était de définir de nouvelles dates de diffusion qui compléteraient les règles établies dans l’application locale de la directive radicale de l’Union européenne sur les services de médias audiovisuels (AVMS).

Nous sommes dans le troisième wagon, deux ans après la sortie en salles, derrière les chaînes de télévision payante et les services de streamin, et nous demandons une petite fenêtre”, a souligné le directeur du cinéma et du développement international, Manuel Alduy.

Selon Variety, Disney envisagerait une sortie exclusive sur Disney + pour ses films Pixar, Marvel, Star Wars et de la 20th Century Fox et autres studios sous la coupole de la firme si la loi ne change pas et continu à obliger une diffusion en streaming seulement 36 mois après une sortie dans les salles obscures.