Eric Zemmour écarté de CNews

Eric Zemmour écarté de CNews

La chaîne CNews suspend Eric Zemmour de son journal “Face à l’info” et Mohamed Bouhafsi s’oppose au chroniqueur suite à ses paroles dans “On est en direct“.

Ce lundi 13 septembre, la chaîne du groupe Canal + annoncé suspendre Eric Zemmour de l’émission “Face à l’info“. Mercredi 8 septembre son temps de passage devait être limité. Le CSA a fait savoir que « la chaîne d’information CNEWS regrette une telle décision qui prive des millions de téléspectateurs des interventions du chroniqueur » dans un communiqué ce jour.

Une surprise pour la chaîne

Officiellement, Eric Zemmour n’a pas déposé sa candidature aux élections présidentielles, mais le CSA affirme qu’il « pouvait être regardé dorénavant, tant par ses prises de positions et ses actions, que par les commentaires auxquels elles donnent lieu, comme un acteur du débat politique national ».

Lors d’une émission de 90 minutes, ce lundi, avec Pascal Praud, Eric Zemmour a annoncé qu’il envisagerait de lancer une chaîne YouTube où il pourra continuer de s’exprimer.

Eric Zemmour au centre d’une polémique

Outre le fait qu’il ne fasse plus partie de “Face à l’info“, Eric Zemmour est au centre d’une polémique. La semaine dernière, le polémiste a déclaré dans l’émission “On est en direct” qu’il “interdirait les prénoms non-français“, comme Mohamed, s’il était élu président de la République. remonté, le journaliste Mohamed Bouhafsi (C à vous)  a réagi de manière cinglante ce dimanche sur Instagram : “Être Français, ce n’est pas un prénom, c’est un état d’esprit” a-t-il fait savoir avant d’énumérer les personnalités ayant des noms d’origine étrangère ayant marqué la France : “Ahmed Merabet, il a essayé d’arrêter les terroristes de ‘Charlie Hebdo’. Imad Ibn Ziaten, il est mort sous les balles d’un terroriste car militaire de l’armée française. Ouassini Bouarfa, soldat des commandos Kieffer qui ont libéré la France. Jaddour Benghabrit, recteur de la grande mosquée pendant la guerre. Il avait sauvé au moins 1.732 Juifs et résistants français“, cite l’ancien animateur de RMC. Il ajoute également : “Zinedine Zidane, et avec 21 autres copains, il nous a fait gagner la Coupe du monde. Zidane président. Leïla Slimani fait rayonner notre culture et notre littérature.”

De belles paroles

L’amour de la France, ce n’est pas un prénom sur un bout de papier, c’est un engagement quotidien et perpétuel. L’amour de la France, ce n’est pas un choix de prénom qu’on subit à la naissance mais une vie de fierté pour rendre heureux les siens et ses concitoyens“, enchérit-il avant de conclure : “Être Français, ce n’est pas un prénom, c’est un état d’esprit. La force de notre pays n’est pas la désunion, mais plutôt l’envie de croire en le talent de chacun, non pas par son prénom, mais par ce qu’il peut apporter à la France et au collectif“.

Sources : Le Parisien, Ozap