Le CSA tape sur les doigts de W9 pour des propos racistes dans “Les Marseillais”

Le CSA tape sur les doigts de W9 pour des propos racistes dans “Les Marseillais”

“Tête de choux-fleur !” ce sont les propos de Maëva Ghennam à l’encontre d’une autre candidate dans l’émission “Les Marseillais” qui ont valu un rappel à l’ordre pour W9 de la part du conseil supérieur de l’audiovisuel.

La séquence date du 18 septembre 2019, dans un épisode de l’émission de W9 “Les Marseillais contre le reste du monde”, la candidate Maëva Gehnamm a critiqué la coupe afro d’une autre candidate, Anissa. Les propos ont été tenu lorsque cette dernière est éliminée de l’émission, Maëva Gehnamm n’a pas caché son enthousiasme face au départ d’Anissa : “En tout cas, c’est toi qui t’en vas, tête de choux-fleur ! Tu ne vas pas nous manquer”. “Ferme ta bouche ! “, avait répondu l’autre participante de W9. Et d’ajouter : “Tu es une cagole ! Tu me tailles, comme ça, sur mes cheveux… Il y a deux jours, tu disais que j’étais un mannequin et que j’étais archi belle !”. “Bisous, le palmier ! Bisous ! Allez, tu dégages ! “, avait lâché Maëva Ghennam.

La diffusion de cette séquence n’a pas manqué de faire réagir les téléspectateurs qui ont saisi le CSA afin qu’il examine la séquence. Les sages de l’audiovisuel ont rendu publique leur décision aujourd’hui. Ces derniers n’ont pu que constater que les autres candidats de l’émission ainsi que la présentatrice Catalia Rasamia “étaient restés sans réaction face aux multiples agressions verbales visant l’apparence physique d’une candidate”. “Par ailleurs, l’émission faisant l’objet d’un enregistrement préalable, la diffusion de cette séquence résultait d’un choix délibéré de l’éditeur”, a dénoncé le CSA. Ainsi, il a mis en avant “un manquement de la chaîne à ses obligations conventionnelles” et a demandé à ses responsables de veiller “à la maîtrise de l’antenne” et de ne “pas mettre en avant de manière excessive l’esprit d’exclusion, ni encourager des propos diffamatoires ou injurieux à l’encontre de participants”.

 

Source : Puremédias