StopCovid : le Ministre de la Santé confirme que l’application ne sera pas disponible le 11 mai

StopCovid : le Ministre de la Santé confirme que l’application ne sera pas disponible le 11 mai

Le Ministre de la Santé, Olivier Véran, s’est exprimé samedi 2 mai, à la sortie du conseil des ministres, au sujet de l’application de traçage StopCovid et a confirmé qu’elle ne sera pas disponible lors du déconfinement.

La solution technologique de traçage des habitants en réponse à l’épidémie de Coronavirus fait, depuis le début, débat. Initialement prévue pour être lancée le 11 mai comme l’avait annoncé le président de la République lors d’une de ses allocutions, ce ne sera pas le cas, et StopCovid pourrait tout aussi bien ne pas voir le jour.

“Au 11 mai, il n’y aura pas d’application StopCovid disponible dans notre pays” annonce Olivier Véran

Le projet est toujours en cours de développement, comme l’expliquait encore la semaine dernière le PDG d’Orange, puisque l’opérateur participe à sa création. Cependant, il ne sera pas possible d’y accéder dès le 11 mai, date prévue du début du déconfinement.

Différents obstacles techniques avaient déjà fait prédire cette situation à Cédric O, secrétaire d’Etat au Numérique, et le Premier ministre avait également esquissé une remise en cause de l’utilité de l’application dans le dispositif lié au 11 mai.

Plusieurs organisations ont donné le feu vert au projet, malgré quelques réserves, c’est notamment le cas de la CNIL ou du CNNum. Et plusieurs associations de consommateurs comme UFC-Que choisir ou la Quadrature du Net se sont montré sceptiques, voir carrément opposés au projet.

L’application ne sera donc pas prête pour le déconfinement, et au vu de la remise en cause de son utilité par les différents membres du gouvernement, elle pourrait simplement ne pas voir le jour.

Le projet continue cependant, avec des réflexions au sujet des Français sans smartphones

Malgré ces remises en question et ce débat publique autour de l’application, les porteurs du projet continuent de réfléchir à une solution technologique pour répondre à la crise sanitaire. Cédric O explique ainsi que la question des personnes ne possédant pas de smartphones est bien sûr étudiée.

Il évoque notamment la possibilité d’un bracelet connecté comme solution alternative, ou un boîtier qu’il faudrait avoir sur soi pendant ses sorties. Cependant, le secrétaire d’Etat explique que ” La faisabilité d’un tel dispositif reste toutefois très incertaine et nécessitera a minima des semaines supplémentaires de développement. “.

Cependant, StopCovid bénéficie d’un allié de taille pour ce type de solutions, puisque Withings, start-up spécialisée dans les bracelets connectés fait partie de l’équipe chapeautée par l’INRIA, au même titre qu’Orange.

Source : 20 minutes