Freebox mini 4K : Disney+ sera accessible directement, sans avoir besoin de souscrire à une offre Canal+

Freebox mini 4K : Disney+ sera accessible directement, sans avoir besoin de souscrire à une offre Canal+

Les abonnés Free disposant d’une Freebox mini 4K pourront accéder à Disney+ sans avoir besoin de s’abonner à une offre Canal+.

Canal+ a révélé la liste des décodeurs compatibles avec ses offres incluant le service de SVOD de Disney et la majorité des box des opérateurs proposeront surtout une boucle vidéo sur le canal 16 de l’univers Canal. Si cette option sera disponible sur Freebox mini 4K, il sera cependant possible de télécharger l’application directement sur sa box, sans passer par Canal+. Une manière donc de profiter de Disney+ sans devoir s’abonner l’une des offres de la filiale de Vivendi.

L’accès à l’application Disney+ confirmée

Toutes les box des opérateurs permettront de souscrire à une offre Canal+ intégrant Disney+ sur sa box. Cependant, pour la majorité, la consommation de Disney+ sur leur téléviseur se fera via l’univers Canal+, à travers une boucle vidéo. C’est le cas par exemple de toutes les box de Free. Mais sur Freebox mini 4K, une autre façon d’accéder au service de SVOD sera proposée.

Ainsi, il suffira de télécharger l’application directement sur la mini 4K et vous pourrez profiter de Disney+ sans être abonné à une offre Canal+. A noter cependant que si l’un des packs incluant Disney+ vous intéresse, il sera possible d’y souscrire sur votre box. Pour l’instant, l’application n’est pas encore disponible sur le PlayStore de la Freebox, elle devrait l’être d’ici le lancement de Disney+.

Une bonne nouvelle pour les abonnés Freebox ayant opté pour l’option multi-tv avec un player mini 4K, qui pourront ainsi en bénéficier également.

Pour rappel, Disney+ sera proposé à 6.99€/mois ou 69.99€/an ou bien proposé dans des offres Canal+ dédiées que le groupe a dévoilé hier. Afin d’éviter l’engorgement des réseaux et à la demande du gouvernement, le service de SVOD qui devait être lancé aujourd’hui a vu son arrivée sur le marché français repoussée au 7 avril.