Nouvelle box TV à 2€ chez RED, le FTTB « est supérieur au FTTH ». Découvrez l’interview du secrétaire général de SFR-Numericable.

Nouvelle box TV à 2€ chez RED, le FTTB « est supérieur au FTTH ». Découvrez l’interview du secrétaire général de SFR-Numericable.

Depuis le campus SFR-Numericable, François Sorel a évoqué l’actualité des télécoms avec Jérôme Yomtov, secrétaire général du Groupe. Ce dernier est revenu sur les futures offres de RED, et notamment une nouvelle box TV à 2€/mois, mais aussi sur les difficultés de l’opérateur dans le déploiement de la 4G, le déploiement de la fibre/câble, et bien d’autres sujets.

Concernant la nouvelle box proposée dans le cadre de l’offre RED by SFR, celle-ci « sera une boite à 2€/mois pour avoir tous les services de télévision connectée ». Si cette box TV est annoncée à 2€, il s’agit d’une option pour l’offre box RED by SFR à 29,99€, qui était dépourvue de box TV. Au total, il en coûtera donc 31,99€. Et pour cette somme, cette nouvelle box TV proposera les 25 chaînes de la TNT et plusieurs services de télévision connectée tels que YouTube, du Replay… Les abonnés pourront ensuite ajouter des options payantes « à la carte ». La télécommande est biface. 

Une réponse à la Freebox Mini 4K ? Non, la future "Mini-RED Box" TV by SFR ne tourne pas sous Android TV. Par ailleurs, elle n’est pas compatible avec la 4K. Celle-ci « viendra, peut être, un peu plus tard chez SFR (…). Sur la 3D, nous nous sommes un peu brûlés les ailes. Pour la 4K, elle va venir, mais lorsqu’il aura des chaînes et des programmes en 4K (…). Lorsque les chaînes seront là, nous serons également présent avec une box 4K ».

« La couverture 4G de SFR est bien supérieure à celle de Free »

A propos des retards de déploiement dans la 4G, Jérôme Yomtov explique que le responsable est Vivendi. « Pendant 2 ans, SFR était quasiment à l’arrêt du fait de la cession par son ancien actionnaire. Notre seule stratégie est d’investir massivement dans la 4G et la fibre. Il a quelques mois, nous étions à moins de 40% de couverture 4G. Aujourd’hui, nous sommes déjà à 55% ».

Si le nombre de supports 4G de Free est supérieur à celui de Numéricable-SFR, Jérôme Yomtov souligne que « la couverture 4G de SFR est bien supérieure à celle de Free. Les antennes sont toujours présentes, mais elles ne sont pas toutes équipées en 4G. Nous allons les équiper progressivement ». L’opérateur ambitionne de couvrir « 70% de la population en 4G » d’ici la fin de l’année (contre 60% pour Free). SFR-Numericable « envisage notamment de faire passer progressivement tout le réseau en 4G+ ». 

Pour rappel, selon le dernier observatoire de l’ANFR, Free Mobile dispose de 3 991 sites 4G contre 3 341 pour Numericable-SFR. Orange et Bouygues Télécom sont en tête avec 7 591 sites pour le premier et 6 665 pour le second (chaque site dispose d’une ou plusieurs antennes).

La mutualisation du réseau avec Bouygues Télécom débute

Autre point abordé, la mutualisation du réseau avec Bouygues Télécom a commencé. Concrètement, cette mutualisation va permettre de mettre en commun 11 500 antennes, issues des réseaux de SFR et de Bouygues Télécom, sur les zones peu denses. Cela correspond à une zone de couverture de 57% de la population et plus de 80 % du territoire. Pour arriver à ce résultat, les deux opérateurs devront démonter 7000 de leurs antennes.

FTTH vs FTTB : « Je n’ai rien à dire aux opérateurs »

D’autres thèmes ont été évoqués au cours de cet entretien, et notamment l’avenir du très haut débit, le service Pimp My Network (permettant de changer le logo de l’opérateur pour 0.99€ par changement), le litige avec la Mairie de Paris (dont nous vous faisions l’écho ici), et l’épineux débat entre le FTTH (fibre jusqu’à la maison) et le FTTB (fibre jusqu’au pied de l’immeuble). Le secrétaire Général de SFR-Numericable est catégorique, il n’y a « rien à dire aux opérateurs (…) c’est un débat franco-français ». Directement visés, Orange et Free. Les deux opérateurs dénoncent depuis plusieurs mois l’utilisation du mot « fibre » par SFR-Numéricable. Contrairement à ses concurrents, Numéricable n’amène pas la fibre jusque dans le logement de ses abonnés mais uniquement jusqu’au dernier répartiteur. Ensuite, c’est le réseau câble coaxial existant qui est utilisé.

Jérôme Yomtov : le câble plus fort que la fibre

Ça débite, ça débite, ça débite ! Pour le secrétaire général de SFR-Numericable, « cette technologie est supérieure au FTTH puisqu’on a un débit séparé pour la télévision ». Et de préciser que « ce qui intéresse le consommateur ce n’est pas la catégorie du câble, mais ce sont les services »Jérôme Yomtov a déjà oublié sa visite près du château, ou il a été conspué par plusieurs associations Versaillaises et des « consommateurs » sur ce même sujet..

Découvrez l"’intégralité de la vidéo sur 01NET TV