StopCovid : le Gouvernement se passe d’Apple et Google pour développer son application de traçage

StopCovid : le Gouvernement se passe d’Apple et Google pour développer son application de traçage

Le secrétaire d’Etat chargé du numérique a annoncé fermer la porte à la solution proposée par Apple et Google pour StopCovid.

Les deux géants américains développent actuellement une API (interface de programmation) pour aider à la création d’application de traçage des gouvernements durant la pandémie actuelle. Cependant, en France et pour une question de “souveraineté sanitaire et technologique“, leur solution ne sera pas utilisée.

“C’est la mission de l’Etat que de protéger les Français” annonce Cédric O.

Dans une interview au JDD, le secrétaire d’Etat a annonce que seule l’application StopCovid dont le lancement est prévu le 11 mai prochain, sera utilisée dans la gestion de la crise sanitaire. La protection des Français incombant à l’Etat d’après Cedric O, ” c’est donc à lui seul de définir la politique sanitaire, de décider de l’algorithme qui définit un cas contact ou encore de l’architecture technologique qui protégera le mieux les données et les libertés publiques “.

Malgré les problèmes rencontrés pour une utilisation sur iPhone notamment parce que les modèles d’Apple ne permettent pas à une application d’utiliser le Bluetooth en permanence, Cédric O affirme que “oui, l’application StopCovid est utile“. Il affirme ainsi que les épidémiologistes sont formels sur ce point et rappelle que le nombre de français équipés d’un iPhone ne représente que 20% de la population. Les discussions avec la firme de Cupertino sont cependant toujours en cours, affirme-t-il.

Ce que disent les épidémiologistes, c’est qu’il n’y a pas de seuil minimum de téléchargements nécessaire pour que cette application soit utile. ” explique-t-il dans l’interview, en assénant que ” chaque téléchargement est une chance de plus d’éviter le redémarrage de l’épidémie. “. Plusieurs autorités, dont la CNIL et le CNNumérique ont déjà soutenu le projet, tout en émettant des réserves.

Pour rappel, de nombreuses entreprises s’occupent de divers aspects du développement de StopCovid en France, notamment Orange qui gère l’interopérabilité et la diffusion de l’appli.