Coronavirus : Orange propose une solution de traçage alternative à StopCovid

Coronavirus : Orange propose une solution de traçage alternative à StopCovid

Alors que le gouvernement français planche sur une application mobile pour enrayer l’épidémie de coronavirus et indique rencontrer des difficultés techniques, Orange fait savoir qu’il dispose de son côté d’un prototype fonctionnel.

Faisant l’objet de méfiance et de vives critiques, StopCovid est un projet d’application mobile poussé par le gouvernement, avec la volonté de pouvoir la proposer à temps pour le début du déconfinement prévu le 11 mai.

Reposant sur le Bluetooth, elle doit permettre d’enrayer l’épidémie de coronavirus en dressant un historique des rencontres à risques, afin de pouvoir alerter les personnes potentiellement contaminées. Son développement a été “confié à l’INRIA et rencontre quelques problèmes d’ordre technique, comme l’indiquait Cédric O, secrétaire d’État au numérique. Ce dernier insistait d’ailleurs sur le fait que l’application serait “enfantine”, mais pas “magique”.

On sait qu’Orange planche également sur le sujet, en collaborant avec l’Inserm auquel il fournit des données de géolocalisation pour l’étude des mouvements de population, ou encore avec Accenture, Dassault Systèmes et Sopra Steria pour une application de suivi de l’épidémie. Dans une tribune publiée sur Le Monde, son PDG Stéphane Richard avait expliqué que “la technologie et une utilisation intelligente et raisonnée des data seront le complément indispensable à l’action sanitaire”.

L’opérateur historique se pose donc en alternative et ne manque pas de le rappeler. Au micro de France Inter, son PDG Stéphane Richard a d’ailleurs indiqué : “nous avons un prototype d’application qui fonctionne”. Il rappelle que les utilisateurs devront être consentants. Et il va falloir les convaincre si l’on se fie à une récente étude. Moins de la moitié des Français accepteraient en effet d’installer une application de ce type sur leur smartphone.

Source : Le Figaro