Bouygues Telecom fait grimper la facture de certains abonnés Bbox en offrant deux nouveaux services

Bouygues Telecom fait grimper la facture de certains abonnés Bbox en offrant deux nouveaux services

Certains abonnés à une offre fixe de Bouygues Telecom recoivent une nouvelle surprise dans leur boîte mail.

Comment jouer la carte de la nouveauté pour une technique bien connue. C’est désormais monnaie courante chez SFR et Bouygues Telecom, mais la pratique continue. Chez des abonnés Bbox, on apprend ainsi que la facture va augmenter de 4€/mois, pour l’intégration des appels depuis leur ligne fixe vers tous les mobiles d’Europe.

Mais l’opérateur ne s’arrête pas là, en présentant cette nouvelle offre comme contenant “deux avantages”, indépendamment de la hausse de tarif. S’il accepte cette offre, l’abonné pourra en effet bénéficier de l’option MyTF1 Max, arrivé la semaine dernière sur les box de l’opérateur, ainsi que du service de podcast Majelan avec qui l’opérateur a signé un accord en février dernier, tous deux inclus pendant 24 mois.

A noter par ailleurs que ces services seront tous deux reconduits une fois la période promotionnelle passée (respectivement 3€/mois et 4€/mois), et que les prix sont indiqués comme “susceptibles d’être modifiés par Bouygues Telecom”. On pourrait croire que l’opérateur tente de faire d’une pierre deux coups, en engrangeant d’avantage d’abonnés à ses services annexes tout en faisant grimper la facture d’abonnés déjà existants.

Si l’opérateur présente ces deux ajouts comme deux “nouveaux avantages”, c’est pour s’assurer d’être conforme vis-à-vis de la loi. En effet, plusieurs règles doivent être respectées : tout d’abord un délai de minimum un mois entre l’annonce et la mise en place mais aussi : l’amélioration de l’abonnement doit concerner seulement des services ayant attrait aux télécoms comme les SMS illimités, plus de data ou un meilleur débit. En revanche, ils ne peuvent en aucun cas augmenter le prix du forfait pour une autre raison comme “une option musique, option télé, abonnement à un livre”. D’où la mise en avant des appels illimités vers les mobiles d’Europe, seuls concernés par les 4€ d’augmentation mensuelle dans le mail reçu par les abonnés. Les avantages sont alors présentés comme des bonus. L’offre peut cependant être refusée via un lien présent dans le mail.

Selon une enquête de 60 Millions de consommateurs menée en septembre 2021 auprès de 2000 abonnés des FAI et opérateurs mobiles, “ces modifications d’offres ont concerné 27% des clients des FAI et 31 % de ceux des opérateurs mobiles au cours des douze mois précédent l’enquête. Elles sont très fréquentes chez Red bySFR, 63% de ses abonnés mobiles nous déclarent en avoir subi et 40% du côté de Bouygues Telecom”, avait constaté l’association.

En cas d’augmentation pour un autre motif, l’abonné peut signaler cette hausse de forfait sur la plate-forme SignalConso mise en place par la Répression des fraudes. Sa situation sera alors examinée. Lors du lancement de la plate-forme, l’autorité a affirmé que les entreprises ayant reçu plusieurs signalements sans réagir seront dans leur viseur.