Les hausses de prix des forfaits mobiles de Bouygues Telecom vont continuer

Les hausses de prix des forfaits mobiles de Bouygues Telecom vont continuer

Avec la 5G et les nouveaux usages, les prix des forfaits téléphoniques chez Bouygues Telecom vont continuer à augmenter.

La marotte de l’opérateur ne sera pas finie de si tôt.  Richard Veil, le président directeur général de Bouygues Telecom est revenu sur ses pratiques imposant une hausse de prix contre quelques avantages à certains abonnés mobile. Il estime pour sa part que l’évolution des usages du réseau mobile pourront être “multipliés par quatre” et considère “normal” que les prix tendent à augmenter.

On ne pourra pas maintenir les prix actuels pour ces usages“, affirme le PDG au micro d’Europe 1. La pratique est pourtant régulièrement décriée par les utilisateurs et par des associations de consommateurs, même si elle est totalement légale, bien qu’encadrée. Des propos qui font également écho aux dernières déclarations de Xavier Niel, qui expliquait en septembre dernier ne pas souhaiter proposer de forfait intermédiaire pérenne similaire à celui de ses concurrents. S’il le faisait, Free serait alors obligé, comme eux, de l’augmenter régulièrement.

Deux opérateurs se démarquent dans l’utilisation de cette technique : Bouygues Telecom et ses forfaits B&You donc, mais aussi Red by SFR, qui augmente régulièrement ses abonnés à des forfaits très compétitifs, pour un montant de 3€ généralement.

Ce que dit le DGCCRF

Selon la DGCCRF, les opérateurs ont le droit d’augmenter le prix des forfaits en respectant deux conditions. La première : prévenir un mois avant par courrier ou courriel. La seconde : l’amélioration de l’abonnement doit concerner seulement des services ayant attrait aux télécoms comme les SMS illimités, plus de data ou un meilleur débit. En revanche, ils ne peuvent en aucun cas augmenter le prix du forfait pour une autre raison comme “une option musique, option télé, abonnement à un livre”. Cette action de SFR est donc légale, même si la pratique est globalement peu appréciée. En cas d’augmentation pour un autre motif, l’abonné peut signaler cette hausse de forfait sur la plate-forme SignalConso mise en place par la Répression des fraudes. Sa situation sera alors examinée. Lors du lancement de la plate-forme, l’autorité a affirmé que les entreprises ayant reçu plusieurs signalements sans réagir seront dans leur viseur.