Selon le PDG d’Orange, la France est déjà en retard pour la 5G

Selon le PDG d’Orange, la France est déjà en retard pour la 5G

 

Certains opérateurs télécoms européens craignent un retard pour le déploiement de la 5G dans le cas où Huawei serait écarté. Pour Stéphane Richard, interrogé alors que le MWC bat son plein à Barcelone, ce retard est déjà une réalité. Le PDG d’Orange évoque une autre raison.

Si le salon MWC de Barcelone tourne essentiellement autour de la 5G, avec l’annonce de plusieurs smartphones compatibles ou des démonstrations concernant les usages et performances, la France accuse un retard dans le déploiement de cette nouvelle technologie de réseau mobile. « La France a un an de retard dans la 5G », d’après les propres mots de Stéphane Richard, le PDG d’Orange, rapportés par Le Figaro. En cause : le processus d’attribution des fréquences qui n’en finit pas. Rappelons que l’appel d’offres doit être lancé en milieu d’année 2019 et les fréquences être attribuées quelques mois plus tard en automne 2019. Quant aux premières offres commerciales, elles devraient arriver en 2020.

Stéphane Richard en a profité pour lâcher une information visant à rassurer concernant la sécurité de son réseau, en pleine polémique autour des équipements réseaux Huawei : « Chez Orange, 5 000 ingénieurs sont spécialisés dans la sécurité des réseaux »

Sources : Le Figaro