Boycott de Huawei pour la 5G : inquiétudes du côté des opérateurs européens

Boycott de Huawei pour la 5G : inquiétudes du côté des opérateurs européens

 

Un opérateur télécom européen s’inquiète de la campagne de boycott lancée contre Huawei. Cela pourrait retarder l’arrivée de la 5G sur le Vieux Continent et engendrer des surcoûts.

Boycott de Huawei

Suite à la demande de boycott de Huawei initiée par les USA, sur fond de suspicions d’espionnage, plusieurs pays ont suivi. Si elle indiquait ne pas vouloir s’engager à son tour, la France semble avoir récemment revu sa position dans ce dossier épineux. Pas de réponse frontale et de blocage à proprement parlé, mais un contrôle étendu et une mission de filtrage diluée grâce à un amendement à la loi Pacte.

Les opérateurs télécoms inquiets

L’inquiétude a été manifestée par Deutsche Telekom, comme le rapporte Bloomberg. L’opérateur télécom allemand pense que se passer du géant des télécoms qu’est Huawei pourrait grandement ralentir le déploiement de la 5G. Il craint au moins deux ans de retard.

Autre aspect souligné par Deutsche Telekom : le coût pour les opérateurs. L’opérateur télécom allemand rappelle que le déploiement de la 5G reposera sur les infrastructures 4G déjà en place. Or, il y a des équipements Huawei. Il faudrait alors remplacer des équipements, ce qui engendrerait un coût supplémentaire de plusieurs milliards d’euros. Sans compter l’impact en termes de concurrence qui pourrait entraîner une hausse des prix des équipements.

Source : Bloomberg