Meizu Zero et Vivo Apex 2019 : vers des smartphones sans bouton, ni port, ni haut-parleur

Meizu Zero et Vivo Apex 2019 : vers des smartphones sans bouton, ni port, ni haut-parleur

Si l’on parle beaucoup de 5G et d’écrans pliables, certains fabricants travaillent sur une autre évolution dans les smartphones. Les Meizu Zero et Vivo Apex 2019 fraîchement dévoilés se débarrassent en effet des boutons, des connecteurs et des haut-parleurs. 

Le grand ménage pour revenir à un design simple et améliorer l’étanchéité

La présentation, cette semaine, à un jour d’intervalle, des Meizu Zero et Vivo Apex 2019 nous éclaire concernant une nouvelle voie que pourrait emprunter prochainement les constructeurs de smartphones, à savoir des appareils aux designs plus épurés et à l’étanchéité améliorée.

Les Meizu Zero et Vivo Apex 2019 font l’impasse sur les boutons classiques, préférant des tranches sensibles aux pressions. Une particularité déjà vue sur le HTC U12+. Ils se débarrassent aussi des haut-parleurs, utilisant les propriétés vibratoires de l’écran pour les appels (comme sur le Xiaomi Mi Mix) ou renvoyant vers la connexion Bluetooth pour l’écoute musicale. Ceux-ci éjectent aussi la connectique physique, avec un Meizu Zero offrant une charge rapide en sans-fil et un Vivo Apex 2019 ayant recours à un connecteur magnétique au dos. Exit aussi le mini-jack, qui commençait déjà à être évincé par l’industrie.

Pour le reste, on parle d’un chipset Snapdragon 845 associé à 4 ou 6 Go de RAM (Meizu) ou Snapdragon 855 avec 12 Go de RAM (Vivo) et d’un grand AMOLED Full HD+. Il a même été question de 5G (Vivo). Le haut de gamme aurait évidemment la primeur d’une telle évolution.

Prochaine évolution dans le domaine des smartphones ?

Les deux firmes chinoises n’ont pas donné d’infos concernant la commercialisation de leurs appareils. Concernant le Meizu Zero, peut-être aura-t-on l’info à l’occasion du MWC de Barcelone. Quant au Vivo Apex 2019, il s’agit d’un concept qui a de grandes chances d’être utilisé pour un prochain modèle Nex. Le capteur à selfies, absent des visuels, pourrait ainsi refaire son apparition au format périscope, comme sur les Nex A et Nex S.

Maintenant, on peut s’interroger sur l’accueil côté utilisateurs ? Certains ont déjà du mal à tirer un trait sur la prise casque. Quelle réaction face à la disparition de la recharge filaire, encore plus rapide à l’heure actuelle que la recharge sans-fil ? Quid des boutons physiques auxquels les utilisateurs sont habitués depuis des années et qui tombent naturellement sous les doigts. Évolution trop brusque ou véritable réponse aux attentes des utilisateurs ?

 Source : GSMArena