SFR annonce le départ de Michel Paulin pour des « raisons personnelles »

SFR annonce le départ de Michel Paulin pour des « raisons personnelles »

Un départ à effet immédiat.

C’est officiel, le directeur général de SFR quitte ses fonctions « pour des raisons personnelles » a annoncé ce matin le groupe dans un communiqué. Michel Combes, Directeur général d’Altice et Président Directeur Général de SFR Group poursuivra, avec le Comité Exécutif de SFR et l’appui du Groupe Altice, la transformation de l’entreprise et le rétablissement de la performance opérationnelle de SFR. Ce dernier a confié à Alain Weil, directeur général des activités Media d’Altice et directeur général de SFR Media, la mission de préparer « l’intégration des actifs télécoms et medias afin de mettre en place la meilleure organisation à l’issue du processus de prise de contrôle de NextRadioTV. » SFR ne nomme donc pas de successeur direct à Michel Paulin mais donne davantage de responsabilités à Alain Weil.

De son côté, Michel Combes «salue l’engagement total de Michel Paulin au service de l’entreprise. Michel a réussi à poser les bases de la nécessaire transformation du Groupe. Son expertise et son leadership ont été des atouts majeurs pour l’entreprise. Avec Alain Weill, ainsi que toute l’équipe de management de SFR, nous sommes pleinement mobilisés afin de poursuivre la transformation de l’entreprise engagée ces derniers mois, continuer d’améliorer les performances opérationnelles et préparer les prochaines étapes du développement du Groupe autour de son projet d’investissements massifs dans les réseaux, de convergence télécoms-medias-publicité et de digitalisation de l’expérience client.»

En poste depuis mai 2016 en provenance de l’opérateur Méditel devenu depuis Orange Maroc et visiblement épuisé, Michel Paulin « regrette de mettre un terme à sa participation dans cette magnifique aventure industrielle, certainement la plus ambitieuse et élaborée du secteur des télécoms et des médias en Europe ».C’est la cinquième fois depuis 2012 que SFR change de dirigeant.

Prochaines étapes pour SFR au delà de la convergence et des contenus, en finir définitivement avec les départs d’abonnés dans le fixe, poursuivre son plan social qui vise la suppression de 5000 emplois mais aussi fibrer la France seul sans argent public. Les modalités de ce plan devraient d’ailleurs être annoncées dans les mois à venir.