Free ouvrira la voie à l’extension du VDSL2 aux lignes en distribution indirecte. « 60% d’abonnés en plus en VDSL2 »

Free ouvrira la voie à l’extension du VDSL2 aux lignes en distribution indirecte. « 60% d’abonnés en plus en VDSL2 »

Ainsi que nous vous l’avons annoncé, Free a organisé, le 7 juin dernier, la 10ème convention annuelle avec les différentes communautés de Freenautes et d’Aliciens. Durant cette journée, riche en annonces, le trublion nous a confié qu’il préparait plusieurs surprises ! Il y a bien évidemment l’annonce concernant les deux futures Freebox. Et oui, ce n’est pas une, mais deux Freebox qui ont été évoquées par Xavier Niel, le fondateur de Free.

Les autres intervenants nous ont également réservé d’autres annonces, et ont répondu à certaines de vos interrogations concernant le VDSL2. Maxime Lombardini, le directeur général du groupe Iliad et Antoine Levavasseur, responsable de la plateforme Système et des Serveurs de Free, nous ont ainsi expliqué que Free ouvrirait la voie à l’extension du VDSL2 aux lignes en distribution indirecte, dès que l’ARCEP donnera son feu vert. Cette évolution réglementaire devrait intervenir avant la fin de l’année (si tout se passe bien).

« 60% d’abonnés en plus vont synchroniser en VDSL2 »

Cette extension aux lignes en distribution indirecte (transitant par un sous-répartiteur) est donc une excellente nouvelle pour un certain nombre d’abonnés. Elle offrira un gain de débit significatif sur de très nombreuses lignes. « 60% d’abonnés Free en plus vont synchroniser en VDSL2 ». Cette montée en débit permettra aux lignes concernées de synchroniser à plus de 28 Mbit/s en descendant (théoriquement, jusqu’à 100 Mbit/s en descendant avec les profils autorisés actuellement).

Tous les abonnés Free, équipés d’une Freebox Révolution et dont les logements sont situés à proximité immédiate (jusqu’à 1 km plus ou moins) des sous-répartiteurs, pourront en bénéficier. Free fera le nécessaire pour adresser en VDSL2 le plus grand nombre d’abonnés.

Aujourd’hui, Free adresse « un tiers des lignes en VDSL2 »

Actuellement, l’introduction du VDSL2 a été limitée aux lignes en distribution directe par l’ARCEP (la ligne de cuivre part du NRA jusqu’à l’abonné sans passer par un sous-répartiteur) ainsi qu’aux lignes des NRA (mis en service avant le 1er janvier 2005) issus d’un réaménagement de réseau. A ce jour, « 30% des abonnés Free » en profitent nous confie l’opérateur.

Près de la moitié des DSLAMs Free sont prêts pour le VDSL2

Autre information à noter, à ce jour, la moitié des DSLAMs est compatible avec le VDSL2. Free a pour objectif de basculer la totalité des DSLAMs vers la nouvelle génération (d’ici septembre pour anticiper l’évolution réglementaire). Pour découvrir la carte du dégroupage et des NRA/DSLAM actuellement migrés en VDSL2, rendez vous ici.

Rappelons que Free a été le premier FAI à intégrer cette technologie dans sa Freebox Révolution (lancée en décembre 2010). Le chipset ADSL de la box (BCM6368) est en effet compatible avec le VDSL2.