Les riverains ne barrent pas totalement la route à Free Mobile mais affirment vouloir protéger les enfants

Les riverains ne barrent pas totalement la route à Free Mobile mais affirment vouloir protéger les enfants

Un collectif de riverains persiste dans sa démarche. Il souhaite que Free s’installe ailleurs que dans le clocher de l’église et donc plus loin des enfants.

Fin 2020, Free a manifesté son intention d’améliorer sa couverture 3G et 4G à Bangor, village d’environ 1 000 habitants dans le département du Morbihan. Ses nouveaux équipements doivent ainsi se retrouver dans le clocher de l’église. Une manière d’améliorer la couverture tout en limitant la pollution visuelle dans le centre-bourg.

L’opérateur de Xavier Niel a obtenu le feu vert de la municipalité, mais il ne parvient toujours pas à convaincre un collectif de riverains qui a obtenu gain de cause devant le tribunal administratif de Rennes et qui monte déjà au créneau à la découverte d’une deuxième déclaration préalable validée par la mairie.

Le collectif dit ne pas s’opposer au déploiement de nouveaux équipements pour améliorer la couverture mobile, mais invite l’opérateur à s’orienter vers un autre emplacement. En cause : la présence de l’école communale juste en face de l’église, de l’autre côté de la rue, et les craintes concernant l’exposition des enfants aux ondes, malgré les garanties du telco concernant cet aspect.

Les opposants expliquent vouloir tenter une médiation avec l’opérateur et la mairie. Ils envisagent aussi d’adresser une lettre ouverte à Xavier Niel. Ils comptent enfin sur le soutien du député du Morbihan Jimmy Pahun. Ce dernier a soutenu Eugène Riguidel lors de sa grève de la faim contre une antenne et aurait promis de contacter le maire de Bangor.

Source : Ouest France