Xavier Niel fait le point sur les ambitions de Mediawan, “des acquisitions sont à venir”

Xavier Niel fait le point sur les ambitions de Mediawan, “des acquisitions sont à venir”

Xavier Niel, en compagnie des deux co-fondateurs de Mediawan, en révèle un peu plus sur la stratégie du groupe audiovisuel après avoir annoncé s’emparer de Lagardère Studios.

Habituellement discret sur le sujet, Xavier Niel explique les ambitions de Mediawan, qu’il a co-fondé en 2016 avec Mathieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton, dans une interview pour le JDD les réunissant tous les trois.

Mediawan grandit rapidement et c’est loin d’être fini

Le 22 juin, le spac des trois comparses est entré en négociations pour racheter Lagardère Studios, proposant 100 millions d’euros pour cette opération financière. Mediawan a également officialisé, entre autres, l’acquisition d’une participation majoritaire dans Good Mood, producteur indépendant basé en Espagne, avec une ambition de créer un champion européen des contenus audiovisuels. De plus, les fondateurs ont également lancé une OPA, pour renforcer leur position au sein du groupe en rachetant 27% des titres ne leur appartenant pas.

Xavier Niel explique que le groupe a “agrégé en l’espace de trois ans près de 25 sociétés de production. Et d’autres acquisitions sont à venir” prévient-il. Une victoire pour Mediawan, explique Matthieu Pigasse qui rappelle que me lancement du groupe et son objectif de 1.5 milliards d’euros de force de frappe financière faisait lever quelques sourcils. ” Nous avons atteint nos objectifs. Désormais, nous voulons faire bien plus encore” affirme-t-il.

La production de contenus locaux est une vrai force pour le groupe notamment parce que les plateformes américaines en “ont cruellement besoin” explique Xavier Niel, tant par obligations légales que pour toucher le spectateur. “D’autant que, lorsque le produit local est de qualité, il s’exporte dans le monde entier” ajoute Matthieu Pigasse, évoquant notamment les séries Dix pour Cent ou Miraculous Ladybug.

Mediawan a “la vocation de faire des séries, et pas seulement, pour tous les marchés et pour tous les publics. Et du très, très haut de gamme quand il le faudra” d’après Xavier Niel. Ambitieux en matière d’acquisitions, mais aussi dans la production donc, le leader de la fiction en France est “en train de construire un catalogue incroyable de 25 000 heures de programmes.” indique le créateur de Free. Le groupe se concentrera uniquement sur les contenus audiovisuels affirme-t-il, catégorique. L’acquisition de Lagardère Studio et de Troisième Oeil ajoutant simplement “une activité d’émissions et de programmes dits “de flux” “.

Revenant sur les diverses opérations lancées à la fin du confinement, Xavier Niel en précise la raison. Au terme de l’OPA, les trois compères souhaitent “contrôler Mediawan qui n’a pas nécessairement vocation à sortir de la Bourse” et affirment être “confiants sur le succès de l’opération“.

Pour conclure l’interview, Xavier Niel, comme ses deux acolytes, ont révélé leur programme favori du moment. C à vous a les faveurs de Pierre-Antoine Capton, son producteur, Matthieu Pigasse quant à lui à “dévoré” Tiger King sur Netflix. Quant au papa de Free, il a adoré la dernière saison de Dix pour cent… qui ne sortira qu’à la rentrée !