Les abonnés Orange, Free, Bouygues et SFR ont désormais accès à la 4G partout dans le métro parisien

Les abonnés Orange, Free, Bouygues et SFR ont désormais accès à la 4G partout dans le métro parisien

Après avoir pris du retard, c’est la fin d’un chantier de taille sur le réseau RATP qui est dorénavant couvert à 100% en 4G.

Un travail de longue haleine qui prend fin. La RATP annonce que son réseau bénéficie d’une couverture à 100% en 4G sur les métros et les RER parisiens. Un effort commun aux quatre opérateurs, qui ont oeuvré pour le déploiement du réseau et signé des accords pour mutualiser les équipements nécessaires à cet accès au très haut débit mobile. Après SFR et Bouygues en 2012, puis Orange l’année suivante, Free avait signé cet accord en décembre 2014.

300 kilomètres de câbles tirés, 300 antennes et 280 locaux techniques, souvent sous terre et sur des infrastructures parfois centenaires. La couverture des 304 stations de métro n’a pas été une mince affaire. Initialement prévu pour être finalisée en 2017, l’objectif de 100% du réseau en 4G a été repoussé à 2019 et a finalement encore pris du retard avant d’être atteint en juin 2020.

Les problèmes étaient nombreux, notamment dus à l’infrastructure ancienne du métro, et aux travaux effectués dans des espaces exigus pour installer les antennes et les sites mobiles pour couvrir les tunnels en 4G. Pas une mince affaire d’après le directeur réseau d’Orange interrogé par RTL. Le chantier a nécessité ” “2.500 heures de travail et 2.000 interventions “, essentiellement de nuit.

Dans son communiqué, la RATP explique ainsi devenir “le premier réseau de transport historique à proposer l’accès à la 4G sur l’ensemble de son réseau“. Les installations sont évolutives et pourront également accueillir la 5G dans les années qui viennent, chaque chose en son temps. En attendant, plus de risque de voir sa connexion couper entre deux stations de métro à Paris, les habitants et les touristes apprécieront.