Insolite : des techniciens retenus par des villagois craignant la 5G

Insolite : des techniciens retenus par des villagois craignant la 5G

La 5G inquiète. Croyant qu’elle arrivait dans leur village, des habitants ont empêché des techniciens d’intervenir et les ont même retenus pendant plusieurs jours.

Les craintes autour de la 5G se traduisent par des sabotages d’antennes-relais et des agressions de personnes. Alimenté par de fausses vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, il y a notamment le lien fait par certains complotistes entre la 5G et le coronavirus. C’est d’ailleurs ce qui a amené huit techniciens à être retenus par les habitants du village de Chopcca, dans la province d’Acobamba, au Pérou.

Venus réparer une pièce d’une antenne-relais, les techniciens n’ont en effet pas eu accès à l’installation, mais ils ont également été retenus pendant plusieurs jours (de mercredi à samedi) par les villageois qui pensaient les techniciens venus installer une antenne 5G. Or, les habitants craignent que la technologie n’apporte le coronavirus. En échange de la libération des techniciens, ils exigeaient le retrait de l’antenne.

La libération des techniciens a été obtenue ce samedi après la tenue d’une réunion entre les habitants, les autorités et l’opérateur de télécommunications Gilat Peru. Réunion ayant débouché sur un accord. Selon Leni Palacios, un responsable de la police de Huancavelica, interrogé par l’AFP, les techniciens ont tous été libérés et indiquent une détention dans de bonnes conditions.

Source : AFP