Google veut chiffrer de bout en bout le RCS, successeur des SMS

Google veut chiffrer de bout en bout le RCS, successeur des SMS

La firme de Mountain View cherche à sécuriser les messages envoyés par RCS, le successeur du SMS.

Presque un an auparavant, le géant américain lançait ce protocole sur son application “Messages” d’Android, sans attendre les opérateurs. Le point noir de ce lancement, outre la lenteur des opérateurs à l’intégrer, fut l’absence de chiffrement du RCS, qui serait en phase d’être résolu.

Des messages chiffrés de bout en bout pour bientôt sur Android

Le média spécialisé 9to5Google a analysé la dernière version de l’application Messages de Google, qui intègre le RCS et y a trouvé des indices laissant penser que le chiffrement de bout en bout est pour bientôt. S’il peut s’agir d’une simple expérimentation, ces quelques lignes de codes sont plutôt en accord avec les dires du responsable de l’application au lancement du RCS, qui annonçait vouloir améliorer la sécurité des utilisateurs

Ce chiffrement permettrait également, d’après nos confrères, d’autoriser d’autres applications à accéder aux messages déchiffrés et en envoyer. Les modalités pour accéder à ce chiffrement ne sont pas encore connues, mais une bonne connexion semble de mise, sans quoi il faudra compter sur le bon vieux SMS ou MMS.

Pour rappel, le RCS (Rich Communications Services) est la technologie qui veut remplacer le SMS. Inventé il y a une trentaine d’années, le SMS dispose de fonctionnalités limitées. Contrairement au SMS, qui passe par le réseau GSM, le RCS utilise le réseau 4G afin de faire transiter les messages, permet l’envoi de bien plus de données. L’envoi de message par le biais de la technologie RCS permet d’inclure des photos, vidéos, des messages audio, des appels audio et vidéo, mais aussi des conversations de groupe par exemple. En lançant cette technologie sur sa propre application “Messages”, Google veut ainsi en faire un concurrent direct d’iMessage d’Apple. D’ailleurs, la firme de Mountain View teste également l’intégration de réactions par emojis sur son application.

A noter qu’en France, la situation bouge, puisque Bouygues Telecom a annoncé avoir signé avec Google pour utiliser cette technologie et prévoyait de lancer “une véritable solution de gestion de compte au printemps 2020”, en partenariat myElefant, startup française spécialisée dans le messaging mobile. Si la crise sanitaire peut avoir retardé l’arrivée de cette solution, le partenariat est quant à lui signé et en février, Bouygues annonçait que 300 000 de ses clients utilisaient le RCS.