Free continue de déployer sa 4G et sa fibre à un bon rythme mais s’attend à un fort ralentissement au deuxième trimestre

Free continue de déployer sa 4G et sa fibre à un bon rythme mais s’attend à un fort ralentissement au deuxième trimestre

L’opérateur a poursuivi le déploiement de ses réseaux mobile et fibre lors des trois premiers mois de l’année. Encore léger, l’impact du confinement sera plus significatif au deuxième trimestre.

“L’entrée en confinement en France, s’est naturellement traduite par un ralentissement des déploiements et de l’activité commerciale”, annonce sans surprise ce matin la maison-mère de Free lors de la publication de ses résultats pour le 1er trimestre. Malgré ce contexte exceptionnel, les performances commerciales de l’opérateur restent solides en particulier sur la fibre.

Lors des trois premiers mois de l’année, Free a également poursuivi à un bon rythme le déploiement de ses réseaux avec près de 500 nouveaux sites mobiles et un coup d’accélérateur sur la bande de fréquence 700 MHz, pour plus de 2 100 nouveaux sites équipés.

“Avec près de 14 200 sites 700 MHz déployés à fin mars, soit plus de 90% des sites 4G, Free Mobile est l’opérateur ayant équipé le plus grand nombre de sites en 700 MHz”, annonce un communiqué. 

Le déploiement de la fibre n’est pas en reste, 1,5 million de nouvelles prises FTTH ont été déployées en France portant à 15,4 millions le nombre de prises raccordables totales du FAI.

Premiers effets du confinement, le second trimestre s’annonce difficile 

Reste que la crise a malgré tout “impacté les déploiements d’infrastructures du groupe”, annonce l’opérateur. Au cours des deux semaines concernées par les mesures de confinement en France sur ce 1er trimestre 2020, “le rythme des déploiements a été moins soutenu”. Le FAI l’explique par le fort ralentissement du traitement des démarches administratives, à savoir les autorisations de voirie et permis de construire. Ce qui pèsera inévitablement selon lui sur le déploiement de ses réseaux au second trimestre. L’opérateur prévoit une reprise progressive des chantiers, cela passera par un soutien encore plus important envers ses sous-traitants dont la trésorerie a été largement impactée.

A lire aussi :