Un serieux cas de vandalisme sur la fibre impacte “au moins 4 opérateurs” dont Free et Orange

Un serieux cas de vandalisme sur la fibre impacte “au moins 4 opérateurs” dont Free et Orange

Une panne massive touche l’Île-de-France suite à un acte de vandalisme dans le sud-est de Paris. Free et Orange ont été touchés, mais c’est aussi le cas de Scaleway (Iliad) dont le patron explique qu’au moins quatre opérateurs ont été impacté par cette panne.

Depuis hier matin 10 heures, de nombreux internautes signalent en masse des problèmes vis à vis de leur accès internet fixe, notamment chez Orange et Free. La situation est due à un acte de vandalisme ayant eu lieu dans les villes de Valenton, Fontenay, Créteil, Ivry, Vitry et Paris.

Free, Orange et Scaleway notamment touchés

Pour l’instant, seuls Orange et Scaleway, la filiale cloud d’Iliad, ont communiqué sur l’impact occasionné par cet acte criminel. Plusieurs points de coupure ont été identifiés dans le secteur. Arnaud de Bermingham, patron de Scaleway, explique ainsi que son câble DC2/DC3 sud a été coupé, impactant ainsi deux datacenters d’Iliad. “La redondance est ok” affirme-t-il, tout en expliquant que les équipes de la branche cloud de la maison-mère de Free ont procédé aux ajustements nécessaires concernant les liaisons qui saturaient.

Du côté de Free, de nombreux témoignages sur le site Free-réseau.fr relatent des problèmes dans le secteur d’Ivry. Le problème semble avoir commencé le mardi 05 mai aux alentours de 10h , un timing qui concorde avec les alertes publiées par les abonnés Orange situés dans le même secteur sur les réseaux sociaux.

Face à l’afflux de nombreux signalements, l’opérateur historique à lui expliqué que le problème provenait bien d’un acte de vandalisme, photos à l’appui.

D’après Le Parisien, ce sabotage concerne potentiellement “34 000 clients internet et 12 000 clients professionnels […] ainsi que 70 000 clients Orange mobile dans le Val-de-Marne“. Pour ce qui est du nombre d’abonnés Free touchés par cette panne massive, aucune communication n’a été faite pour l’instant.

Les “héros du réseau” mobilisés pour réparer les dégâts

Contacté par nos confrères de Frandroid, Orange a indiqué être sur le pont pour rétablir la situation pour ses nombreux abonnés touchés. Il fournit également des détails concernant l’acte de sabotage en lui même et explique que les câbles ont été sectionnés à l’aide d’une disqueuse et qu’il s’agit d’un acte d’une seule personne.

Une équipe d’expert réseau dédiée à la reconstruction de ces réseaux sont sur place après que les services experts d’Orange aient procédé au diagnostic des dégâts. ” précise l’opérateur historique. La situation devrait durer encore quelques jours d’après lui, la fin du rétablissement est envisagée pour jeudi soir dans la nuit.

De son côté, le patron de Scaleway explique quant à lui sur Twitter qu’une “mobilisation sans précédent chez tous les opérateurs malgré le confinement” est en cours. Les réparations sont toujours en cours, pour son câble sectionné, Arnaud de Bermingham indique que “20 tubes sur 72 ont été soudés dans la nuit“. Après une nuit de travail intensif, il annonce que ” les services redémarrent progressivement pour nos clients de nos deux datacenters en fonction des opérateurs avec qui ils travaillent. Cogent totalement isolé a DC2 a redémarré par exemple “.

Cet acte malveillant à l’égard des infrastructures n’est pas le premier, mais on note tout de même une recrudescence en ce moment de ce type d’actions criminelles. Récemment, une vingtaine d’attaques envers les antennes-relais de plusieurs opérateurs ont été observées.