Google confirme des revenus impactés par la crise sanitaire, mais note aussi quelques signaux positifs

Google confirme des revenus impactés par la crise sanitaire, mais note aussi quelques signaux positifs

L’épidémie de coronavirus aura des impacts sur les revenus publicitaires de Google. La maison-mère du géant américain note toutefois quelques signaux positifs.

Alphabet, la maison-mère de Google, vient de publier ses résultats financiers pour le premier trimestre de l’année 2020, qui s’étend de janvier à mars. Le géant américain a ainsi annoncé un chiffre d’affaires de 41,159 milliards de dollars, en progression d’environ 13,3 % comparé à celui du premier trimestre 2019, et un bénéfice de 6,836 milliards, en hausse d’environ 2,7 %.

Comme l’a indiqué la directrice financière Ruth Porat, ces revenus publicitaires sont impactés par l’épidémie de coronavirus. Après de bonnes performances en janvier et février 2020, elle note en effet un gros ralentissement en mars, mois durant lequel de nombreux pays, dont la France, ont justement pris des mesures de confinement. Ruth Porat indique ainsi un second trimestre 2020 qui s’annonce difficile pour les revenus publicitaires du groupe, avec les effets du coronavirus qui seront visibles cette fois-ci pour l’ensemble de la période.

Au-delà des revenus publicitaires, le groupe américain note quelques signaux positifs, notamment la progression de la plate-forme de visioconférence Google Meet. Elle totalise aujourd’hui 100 millions d’utilisateurs chaque jour, auxquels viennent s’ajouter 3 millions de nouveaux comptes quotidiens. Il sera d’ailleurs accessible à tout le monde, gratuitement, à partir du 4 mai. Il y a également les revenus de YouTube annoncés à 4 milliards de dollars, en hausse de 33 % sur un an.

Source : via Frandroid