Free s’engage auprès de l’Arcep pour remettre en état certains de ses réseaux fibre

Free s’engage auprès de l’Arcep pour remettre en état certains de ses réseaux fibre

Les opérateurs déployant la fibre optique sont parfois interpellé par l’Arcep concernant l’état de leurs réseaux et, comme XP-Fibre ou Altitude avant lui, Free a déposé hier un plan de reprise pour certains des siens.

La présidente de l’Arcep était entendue aujourd’hui par la Commission des Affaires économiques du Sénat pour faire le point sur la régulation du secteur des télécommunications. La question de la qualité de service a été largement abordée durant cette audition et Laure de la Raudière a expliqué que “certains réseaux de Free” présentaient des problèmes.

Ces derniers, concernant “beaucoup moins de ligne” que d’autres réseaux remis en cause comme chez XP-Fibre ou Altitude, ont fait l’objet d’un plan de reprise de la part de l’opérateur de Xavier Niel. L’Arcep a été notifié hier de ce plan concernant ces réseaux situés en région parisienne, notamment à Sarcelles explique la présidente.

Il ne s’agit pas du premier plan de reprise déposé par un opérateur, la filiale de SFR dédiée au déploiement de la fibre optique et Altitude ont par exemple déjà informé d’initiatives similaires en fin d’année dernière auprès du régulateur des télécoms. La teneur de ce plan d’action de Free n’a pas été dévoilée ni l’ampleur des réseaux concernés, mais elle fait donc partie d’une initiative globale concernant des réseaux accidentogènes “qui concentrent une grande majorité des incidents” de déploiement de la fibre déplorés de longue date par l’Arcep . “On espère qu’il y aura des améliorations courant 2023” explique Laure de la Raudière.

Cet article a été repris sur le site Univers FreeBox