Xavier Niel rachète les parts de Matthieu Pigasse pour stabiliser Le Monde

Xavier Niel rachète les parts de Matthieu Pigasse pour stabiliser Le Monde

Assurer la stabilité et l’indépendance au journal Le Monde en figeant son actionnariat, tel est le but poursuivi par Xavier Niel.

Le fondateur de Free vient de racheter la majeure partie des parts détenues par le banquier d’affaires Matthieu Pigasse dans la holding Le Nouveau Monde. LNM fait partie des actionnaires de la holding Le Monde Libre (LML), propriétaire du Monde à 72,5 % et de l’Obs à 98 %.

Les titres doivent être transférés au cours des prochaines semaines à un fonds de dotation visant à garantir l’indépendance de la presse grâce à des participations incessibles. Au Figaro, Xavier Niel avait expliqué en effet que ce fonds doit permettre d’enlever “toute valeur marchande aux actions”.  Par le biais de cette opération, le milliardaire détient désormais 74,5 % du Monde Libre. “Xavier Niel s’est engagé à ce que tous les titres de LML qu’il détiendrait, directement ou indirectement, soient apportés au Fonds pour l’indépendance de la presse, fonds de dotation créé l’an dernier”, expliquait Le Monde. En avril 2021, le milliardaire avait transféré son riche portefeuille de médias pour 1 euro symbolique.

La transaction a été réalisée par l’intermédiaire de la holding NJJ de Xavier Niel, essentiellement en remboursements de comptes courants, auprès de la holding Le Nouveau Monde. Cette dernière est désormais possédée à 49 % par Xavier Niel et à 49 % par le milliardaire tchèque Daniel Kretínský (qui possède cette part depuis l’été 2018, lors d’un précédent bras de fer avec Xavier Niel). 2 % restent entre les mains de Matthieu Pigasse. “Pas de changement de contrôle”, apprend-on. Matthieu Pigasse reste en effet co-contrôlant de LNM avec Xavier Niel.

Sources : Les Echos et Le Monde