Xavier Niel transfère son riche portefeuille de médias dans une fondation pour 1 euro symbolique

Xavier Niel transfère son riche portefeuille de médias dans une fondation pour 1 euro symbolique

Les parts du papivore dans « Le Monde », « Nice-Matin », « France-Antilles » et « Paris Turf » sont désormais logées dans une fondation pour 1 euro.

Le fondateur de Free est un investisseur hyperactif, en particulier dans le monde de la presse. Figurant parmi l’un des principaux actionnaires du groupe “Le Monde” (“Le Monde”, “Télérama”, “Courrier International”, etc), Xavier Niel oeuvre depuis plusieurs mois à la création d’un fonds de dotation afin de renforcer l’indépendance du groupe.

Une étape importante a été franchie hier puisque le milliardaire a décidé de transférer pour un euro symbolique la totalité de ses participations dans la presse vers une fondation. Ainsi ses parts dans Le Monde Libre , L’Obs, France-Antilles, Nice-Matin, et Paris Turf passent de sa holding NJJ Presse au “Fonds pour l’indépendance de la presse”, révèle Le Figaro. Xavier Niel conserve néanmoins une seule part afin de sauver la fondation en cas de difficultés financières. Par ailleurs, ses parts dans Le Monde et L’Obs sont désormais incessibles. Pour le reste, toute cession sera possible à l’avenir.

Par conséquent, cette nouvelle fondation devient actionnaire à 26,6 % du Monde Libre. En y ajoutant les 25,4% du capital détenu par les salariés à travers un pôle d’indépendance, la société éditrice est à présent sécurisée.

Du côté des autres actionnaires, Matthieu Pigasse (26,6%) devrait rejoindre la fondation. Pour sa part, l’espagnol Prisa (20%) est en discussion. L’héritier de Pierre Bergé, Madison Cox (26,6%) pourrait céder ses parts à Xavier Niel et Matthieu Pigasse mais ça coince sur le prix. Une décision de justice est attendue le mois prochain. Une chose est sûre aujourd’hui, Le Monde peut désormais regarder devant avec sérénité après plusieurs turbulences, sans crainte pour son avenir et bientôt pour son indépendance.