Huawei voit la place de numéro un mondial sur le marché des smartphones lui échapper

Huawei voit la place de numéro un mondial sur le marché des smartphones lui échapper

 

Huawei affichait de grandes ambitions concernant le marché des smartphones. Il se voyait numéro un mondial dans le secteur. Dans le contexte actuel de conflit avec les États-Unis, l’optimisme n’est plus vraiment au rendez-vous. Il s’agit plutôt de prendre les bonnes décisions pour traverser la mauvaise passe.

Pris dans le conflit opposant la Chine et les USA, Huawei enchaîne les mauvaises nouvelles qui ne sont pas là pour rassurer les consommateurs, à l’image de la perte de la licence Android. Le groupe chinois n’affiche ainsi plus le même optimisme sur le marché des smartphones. Il s’attend en effet à voir ses livraisons de smartphones à l’étranger (comprenez hors de Chine) reculer de 40 à 60 % au cours de 2019. Dernièrement, le chiffre de 20 % avait circulé pour la France.

Dans ce contexte, plus question de cibler la première place mondiale. L’heure est plutôt aux décisions pour traverser la mauvaise passe, parmi lesquelles le lancement d’un système d’exploitation maison et la préparation d’une boutique d’applications alternative au Play Store. On apprend même que Huawei pourrait retirer le Honor 20, attendu le 21 juin prochain en France, si les ventes se révélaient en dessous des estimations. Enfin, Huawei entendrait renforcer sa présence à domicile (marché chinois), avec des canaux de distribution plus étoffés et une part de marché d’au moins 45 %.