Huawei et Honor perdent la licence Android : quelles conséquences pour les utilisateurs ?

Huawei et Honor perdent la licence Android  : quelles conséquences pour les utilisateurs ?

 

Le groupe chinois Huawei et sa marque Honor viennent de perdre leur licence pour l’utilisation d’Android.

L’administration Trump et la société Google viennent de porter un coup dur à Huawei et sa marque Honor, en leur retirant la licence Android. Dans les faits, les prochains smartphones ne pourront pas accéder à la boutique d’applications Play Store ou être livrés avec les services Google tels que Drive, Gmail, Maps ou YouTube. Quant aux modèles actuels, et comme cela a été confirmé sur le compte Twitter d’Android, les smartphones actuels continuent de fonctionner normalement, mais n’auront pas accès aux prochaines mises à jour Android. 

La décision n’est pas anodine, sachant qu’on parle du deuxième constructeur mondial de smartphones derrière Samsung. En l’absence de réelle alternative à Android, Huawei pourrait se retrouver embarrassé. Maintenant, on se souvient également qu’il évoquait un plan B sous la forme d’un OS maison. Il y a également la solution de la version open source d’Android avec un store d’applications maison. De son côté, Google perd un ambassadeur important pour son système d’exploitation mobile. C’est également un mauvais signal à destination des partenaires, qui pourrait les inciter à davantage protéger leurs arrières et à envisager un avenir sans Android.