Huawei sans Android: si les relations avec les USA se détériorent, un plan B existe

Huawei sans Android: si les relations avec les USA se détériorent, un plan B existe

Lors d’une interview accordée au journal allemand Welt, plusieurs déclarations ont été faites par le fabricant chinois et le sujet de sa relation avec le gouvernement américain a bien sûr été abordé. 

Ce n’est pas un secret, la relation entre Huawei et les USA n’est pas des meilleures en ce moment. Difficile donc de ne pas l’aborder avec Richard Yu, manager de Huawei, comme l’a fait le journal allemand Welt durant son interview. 

Ce conflit pourrait entraîner des changements drastiques pour la firme chinoise, puisqu’une pression de la part du gouvernement américain sur Google pourrait poser des problèmes pour la vente de leurs smartphones, tournant sur Android. Mais justement, cela ne serait peut être pas un vrai problème. 

Un système d’exploitation Huawei a bien été développé.

 Si l’économie américaine profite à Huawei d’après son manager, la fin d’un partenariat avec certaines entreprises américaines ne serait pas nécessairement un problème pour le second fabricant mondial de smartphone. 

Pour ce qui est de remplacer éventuellement Microsoft et Google au niveau du système d’exploitation, la firme de Shenzhen affirme qu’un OS estampillé Huawei est bel et bien prêt à être lancé assez vite. 

Une solution de secours, mais pas une volonté de la part du fabricant.

Huawei a également précisé qu’il ne s’agissait là que d’un "plan B" et que la firme préférait travailler avec Google et Microsoft. Une philosophie assez intéressante pour le fabricant qui pourtant souhaite fabriquer la majorité de ses composants.