Huawei dépose le nom Ark OS pour éviter le naufrage

Huawei dépose le nom Ark OS pour éviter le naufrage

Le fabricant chinois a décidément plus d’une corde à son arc… Il a en effet déposé plusieurs noms d’OS auprès de l’Office européen pour la Propriété Intellectuelle, tous tournant autour d’un mot central : Ark.

Les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas pour Huawei. Si le gouvernement américain l’a privé d’échanger avec des entreprises américaines, entrainant plusieurs conséquences dont notamment le retrait de sa licence Android, le fabricant ne se laisse pas abattre et prévoit déjà la suite si la situation ne se débloque pas. 

En effet, la firme de Shenzhen a déposé auprès de l’EUIPO le nom Ark OS avec trois déclinaisons : Ark OS, Huawei Ark OS et Huawei Ark. Bien avant la décision du gouvernement américain, Huawei avait déjà déclaré être prêt à remplacer Android par un OS maison si la situation l’exigeait. Il a également déposé auprès de l’équivalent allemand de l’EUIPO la marque "Ark Compiler", présageant d’un compilateur d’applications maison. 

Si ces nouvelles semblent indiquer que Huawei se prépare à rebondir, il reste encore bien des questions laissées en suspens. Notamment l’arrêt de la collaboration avec ARM qui s’occupait des processeurs Kirin du fabricant. Il reste encore à développer un magasin d’application conséquent pour concurrencer Android, ainsi que régler le soucis de la distribution notamment en Europe etc… Il ne faut d’ailleurs pas oublier que pour éviter les invendus, Huawei aurait réduit de moitié sa production de smartphone. La route est longue pour la firme chinoise, mais cela ne semble pas l’effrayer outre-mesure. 

Source : CnetFrance