Freezone S'inscrire

Déploiement de la 5G : la France réaffirme sa position, elle ne compte pas écarter Huawei

À l’occasion du salon Vivatech qui se déroule en ce moment à Paris, le président Emmanuel Macron a réaffirmé qu’il n’était pas question d’écarter Huawei du déploiement de la 5G en France.

Comme on le sait, les États-Unis ont Huawei en grippe. L’équipementier réseau chinois se retrouve ainsi écarté du déploiement de la 5G au pays de l’Oncle Sam, au prétexte de proximité avec le gouvernement chinoise et de risques d’espionnage, des accusation démenties formellement par l’intéressé. Si le gouvernement Trump a invité les partenaires commerciaux à faire de même, la France a adopté une réponse moins frontale, préférant un contrôle accru sur les équipements utilisés.

Présent au salon Vivatech qui se déroule en ce moment à Paris, Emmanuel Macron a abordé le sujet, rappelant que « La France et l’Europe sont pragmatiques, réalistes » et déclarant qu’il croit « en la coopération et le multilatéralisme ». Le président français déclarait, « notre perspective n’est pas de bloquer Huawei ou toute autre entreprise, c’est de préserver notre sécurité nationale et la souveraineté européenne ». Et d’ajouter : « Mais je pense que déclencher maintenant une guerre technologique ou une guerre commerciale vis-à-vis d’un autre pays n’est pas judicieux ». L’interdiction pure et simple n’est donc pas d’actualité, malgré les demandes des USA en ce sens.

Source : Reuters

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (9)
Afficher les 4 premiers commentaires...
Posté le 17 mai 2019 à 07h01
Stéphane_ping a écrit
giov56 a écrit Stéphane_ping a écrit Ahhh ben tiens...revirement de situation, alors que pas mal de pays les ont évincés ... comme l'Allemagne, l'Italie, l'Angleterre, Australie, Nouvelle Zélande, etc... C'est vrai qu'en France on fait toujours différemment. C'est pas comme si, par exemple, on ne créerait pas une entreprise Européenne afin d'être garant de nos données..., non, ce serait trop simple...et puis ça ferait baisser le chômage...non.... Et après ils veulent que l'on vote pour l'€urope ? Ils ne se foutent pas un peu de nous tous ces énarques et toute cette oligarchi je crois que tu te trompes dans la liste des pays où Huawei est évincé (Angleterre je ne crois pas et Italie pas réellement évincé...)   Après recherches.....tu as raison : les pays d'Europe ont changé leurs fusils d'épaule : c'est un problème qui devient économique..... Seuls les USA, l'Australie et la Nouvelle Zélande les ont bannis. Pourtant j'avais vu cette info sur les pays de l'Europe, comme quoi, l'argent passe avant tout : Allemagne-declare-quevincer-huawei-de-la-construction-5g-du-pays-nuirait-fortement-a-leconomie-du-pays
Je pense aussi que si les usa ont banni Huawei c’est également économique ... car balancer l”’espionnage” comme problématique principale, dire cela de la part des usa c’est quand même se foutre du monde... 
un autre problème est qu’au niveau depot de brevet il est probable que l’on ne puisse pas se passer de Huawei 
https://www.europe1.fr/economie/plus-de-50-des-demandes-internationales-de-brevets-viennent-desormais-dasie-3876659

 


gdnico
Envoyer message
 
1931 points
Posté le 17 mai 2019 à 10h28
Stéphane_ping a écrit
Ahhh ben tiens...revirement de situation, alors que pas mal de pays les ont évincés ... comme l'Allemagne, l'Italie, l'Angleterre, Australie, Nouvelle Zélande, etc... C'est vrai qu'en France on fait toujours différemment. C'est pas comme si, par exemple, on ne créerait pas une entreprise Européenne afin d'être garant de nos données..., non, ce serait trop simple...et puis ça ferait baisser le chômage...non.... Et après ils veulent que l'on vote pour l'€urope ? Ils ne se foutent pas un peu de nous tous ces énarques et toute cette oligarchie ?

Alors il y a un règlement européen qui doit garantir nos data. Sauf que ça ne s'applique pas aux américains (sinon on peut dire adieu a tous les service américain google, Facebook, twitter, Instagram, apple, microsoft Amazon, etc). Après tu mélanges tous, et on n'est pas sur un forum de Gillet jaune!

Si tu veux de la 5g tu n'as pas le choix, les autres constructeurs ne sont pas aussi avancé que Huawei. Voila pourquoi on est pragmatique et qu'on ne dit pas non.


gdnico
Envoyer message
 
1931 points
Posté le 17 mai 2019 à 10h30
giov56 a écrit
Stéphane_ping a écrit giov56 a écrit Stéphane_ping a écrit Ahhh ben tiens...revirement de situation, alors que pas mal de pays les ont évincés ... comme l'Allemagne, l'Italie, l'Angleterre, Australie, Nouvelle Zélande, etc... C'est vrai qu'en France on fait toujours différemment. C'est pas comme si, par exemple, on ne créerait pas une entreprise Européenne afin d'être garant de nos données..., non, ce serait trop simple...et puis ça ferait baisser le chômage...non.... Et après ils veulent que l'on vote pour l'€urope ? Ils ne se foutent pas un peu de nous tous ces énarques et toute cette oligarchi je crois que tu te trompes dans la liste des pays où Huawei est évincé (Angleterre je ne crois pas et Italie pas réellement évincé...)   Après recherches.....tu as raison : les pays d'Europe ont changé leurs fusils d'épaule : c'est un problème qui devient économique..... Seuls les USA, l'Australie et la Nouvelle Zélande les ont bannis. Pourtant j'avais vu cette info sur les pays de l'Europe, comme quoi, l'argent passe avant tout : Allemagne-declare-quevincer-huawei-de-la-construction-5g-du-pays-nuirait-fortement-a-leconomie-du-pays Je pense aussi que si les usa ont banni Huawei c’est également économique ... car balancer l”’espionnage” comme problématique principale, dire cela de la part des usa c’est quand même se foutre du monde...  un autre problème est qu’au niveau depot de brevet il est probable que l’on ne puisse pas se passer de Huawei  https://www.europe1.fr/economie/plus-de-50-des-demandes-internationales-de-brevets-viennent-desormais-dasie-3876659  

Les américains sont en guerre commerciale avec la chine, puis il faut sauver le soldat Cisco, voila pourquoi ils ont banni Huawei 

Posté le 17 mai 2019 à 10h32
Stéphane_ping a écrit
Ahhh ben tiens...revirement de situation, alors que pas mal de pays les ont évincés ... comme l'Allemagne, l'Italie, l'Angleterre, Australie, Nouvelle Zélande, etc... C'est vrai qu'en France on fait toujours différemment. C'est pas comme si, par exemple, on ne créerait pas une entreprise Européenne afin d'être garant de nos données..., non, ce serait trop simple...et puis ça ferait baisser le chômage...non.... Et après ils veulent que l'on vote pour l'€urope ? Ils ne se foutent pas un peu de nous tous ces énarques et toute cette oligarchie ?

Depuis le Président précédent, la France à adoptée une position assez hostile envers tout ce qui vient des US (je rappel que Hollande voulait créer un OS français et l'imposer à tout le monde comme la Chine à son propre OS et l'impose à l'ensemble de sa population, afin de mieux restreindre leurs libertés et les surveiller constamment).

La France, au travers du gouvernement, du chef de l'état ET du peuple, a une position de plus en plus hostile envers les USA  (mais je me permet de rappeler que sans leur concours lors de la seconde guerre mondiale, on serait Allemand, mais bon certains semblent l'oublier un peu vite), du coup dès que les USA osent émettre un avis sur quelque chose, tout de suite la France se braque et va à l'inverse.

Oui de plus en plus de pays européens sont logiques et écoutent les USA, car des preuves ont été fournis par les services secrets américains, preuves analysées et vérifiée et confirmée surtout par les services secrets des dits pays, qui ont donc constaté un possible acoquinage entre l'équipementier et le gouvernement chinois. Donc dans le jeu, ils bannissent cet équipementier par mesure de précaution, ce qui est logique.

La France, va à l'inverse car l'idée émane des USA, ça émanerait de la Chancelière Angela Merkel, la France dirait OK on bannis l'équipementier. D'ailleurs ce dernier s'est contenté de démentir, mais n'a fournis aucun élément permettant de démentir les accusations, ce qui est très louche de la part de l'équipementier alors qu'il est l'un des plus puissants au monde et que donc, si le monde se retourne contre lui il va fermer boutique.

De même que depuis plus de 10 ans, des preuves ont été données par différents pays,  que le gouvernement chinois emploi des  hackers pour pirater d'autres pays, la France et les USA en font régulièrement les frais ; mais là encore la France se voile la face.

Trump à au moins la logique de réagir en conséquence afin de protéger son pays, ce que nous en France nous sommes incapable de faire car la France c'est un peuple de cons.

frank38o a écrit
Trump  (président du pays qui sauve toujours le monde à la fin et 1er espion de la planète ) n'est pas content !

Depuis toujours les pays se sont toujours espionnés les uns les autres. Cependant par le jeu des alliances, on a pas un espionnage pour espionner mais une surveillance anti-terroriste, et ce jeu des alliances fait que les données sont partagés entre les pays.

Posté le 17 mai 2019 à 11h09
christophedlr a écrit
Stéphane_ping a écrit ...
....Trump à au moins la logique de réagir en conséquence afin de protéger son pays, ce que nous en France nous sommes incapable de faire car la France c'est un peuple de cons. frank38o a écrit Trump  (président du pays qui sauve toujours le monde à la fin et 1er espion de la planète ) n'est pas content ! Depuis toujours les pays se sont toujours espionnés les uns les autres. Cependant par le jeu des alliances, on a pas un espionnage pour espionner mais une surveillance anti-terroriste, et ce jeu des alliances fait que les données sont partagés entre les pays.

On est d'accord ! wink

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Quelle est votre situation quant à la fibre de Free ?