Boycott des équipements réseau : Donald Trump ne cible plus seulement Huawei, mais toutes les entreprises chinoises

Boycott des équipements réseau : Donald Trump ne cible plus seulement Huawei, mais toutes les entreprises chinoises

Les États-Unis n’ont visiblement pas l’intention de relâcher la pression sur Huawei. Pour preuve, l’administration Trump ciblerait désormais tous les équipementiers chinois.

On le sait, le gouvernement Trump a Huawei en grippe. Elle suspecte l’équipementier réseau de proximité avec le gouvernement chinois et évoque des risques d’espionnage. Le groupe se retrouve ainsi écarté du déploiement de la 5G aux États-Unis. Ses smartphones sont également personæ non gratæ au sein des différentes administrations.

Et voilà que la situation évolue, mais pas forcément dans le bon sens pour Huawei. Donald Trump envisage en effet de pousser le boycott encore plus loin, en englobant toutes les sociétés chinoises qui entendraient fournir des équipements réseaux. Les opérateurs n’auraient plus le droit de se fournir auprès d’elles. Un décret pourrait être signé en ce sens la semaine du 18 février.

Le message n’est pas envoyé à n’importe quel moment, puisqu’en amont du Mobile World Congress de Barcelone, qui se déroulera en Europe et où la 5G fera l’objet de nombreuses annonces. On peut y voir un signal envoyé aux membres de l’Union européenne, alors que le dossier épineux de Huawei se retrouve entre les mains de Bruxelles et laisse craindre un boycott dans l’ensemble des états membres.

Source : FRAndroid