Huawei pourrait être écarté du déploiement de la 5G dans toute l’Union européenne

Huawei pourrait être écarté du déploiement de la 5G dans toute l’Union européenne

 

Nouveau coup de pression pour Huawei. Ses équipements réseau pourraient être écartés du déploiement de la 5G dans toute l’Union européenne.

Huawei soupçonné de servir l’espionnage chinois

Soupçonné de servir l’espionnage chinois, Huawei a été banni des États-Unis, qui ont ensuite invité leurs partenaires à faire de même. Hésitante dans un premier temps, la France semble avoir récemment revu sa position dans ce dossier épineux.

Cette position, c’est surtout celle des gouvernements. De leur côté, les opérateurs ne cachent pas leurs craintes concernant un retard d’au moins deux ans pour le déploiement de la 5G en Europe si Huawei se retrouvait hors-jeu. Sans compter les surcoûts à prévoir, sachant qu’il faudra remplacer certains équipements déjà en place.

La pression monte

D’après des sources citées par Reuters, les nombreuses inquiétudes exprimées font que le dossier va se retrouver entre les mains de la Commission européenne, avec un débat proposé par le directeur général de la GSMA et pouvant intervenir fin février, sur fond de MWC. 

Huawei se retrouve ainsi à craindre un bannissement de ses équipements 5G dans tous les pays de l’UE. S’il n’est pas question pour l’instant d’en venir à un tel bannissement, la pression monte d’un cran pour le constructeur chinois, alors que les premières offres 5G doivent arriver prochainement. Chez nous, on les attend en 2020.

Source : Reuters