Free accorde ses violons avec un RIP d’envergure

Free accorde ses violons avec un RIP d’envergure

Les offres fibre de Free débarqueront sur le RIP de Gironde Haut Méga.

“Un accord trouvé durant l’été. Il a été notifié à l’Arcep. Début du déploiement dans pas longtemps si feu vert”, après plusieurs désaccords, Free et le réseau d’initiative publique de Gironde Haut Méga ont finalement réussi à trouver un terrain d’entente, a annoncé sur Twitter le 18 septembre, Matthieu Rouveyre vice-Président du département de la Gironde.

Une information confirmée le week-end dernier lors de la convention annuelle de l’opérateur par Thomas Reynaud, directeur général de Free, “les négociations ont abouties, l’accord est en cours de finalisation”, a-t-on appris.

Opéré par Orange, Gironde Haut Méga a pour objectif de raccorder 466 000 foyers, entreprises, services publics et collectivités à la fibre optique. Si “le FAI signe aussi tard c’est parce qu’il a exigé des aménagements au contrat, ce qu’a refusé Gironde Haut Méga. Free demandait le renouvellement des Droit irrévocable d’usage (IRU) de co-investissement à 1€/ligne, sur une durée de 40 ans et la limitation des coûts de maintenance en les calquant sur ceux de la zone AMII”, a indiqué en mai dernier, le vice-Président du département de la Gironde.

Les discussions ont pris un nouveau tournant fin mars lors d’une rencontre avec Maxime Lombardini, Vice-président du conseil d’administration de la maison-mère de Free. L’opérateur arrive en co-investissant.