Facebook teste de nouveaux dispositifs contre les fausses informations

Facebook teste de nouveaux dispositifs contre les fausses informations

Facebook poursuit sa bataille contre les fausses informations avec la mise en place de nouvelles mesures.

Les géants de réseaux sociaux sont régulièrement invités à redoubler d’efforts pour assainir leurs plates-formes, en limitant les contenus haineux et protégeant les plus jeunes utilisateurs, mais également en enrayant le problème des fausses informations.

Dans un billet de blog, Facebook a de nouveau affiché ses efforts dans la lutte contre les fake news. Le réseau social de Mark Zuckerberg indique ainsi tester une fenêtre contextuelle pour indiquer que le compte a partagé à plusieurs reprises des informations erronées, que ce soit à propos du Covid-19, des vaccins, du changement climatique ou encore des élections. Une manière d’inciter à la vérification avant le suivi d’un compte et l’éventuel partage de ses publications. Il s’agit toutefois de jouer la carte de la transparence sur le processus de vérification, grâce à un lien pour en savoir plus. Une manière de contrecarrer les accusations de censure.

Facebook indique par ailleurs qu’il va faire en sorte de rendre moins visibles dans le fil d’actualité les publications des comptes ayant partagé à plusieurs reprises des informations erronées, en les affichant plus bas “afin que d’autres personnes soient moins susceptibles de les voir”.