Malgré des voyants au vert, les investisseurs voient rouge et le titre Iliad plonge

Malgré des voyants au vert, les investisseurs voient rouge et le titre Iliad plonge

Iliad, la maison-mère de Free et Free Mobile, annonce des résultats financiers solides. Sauf qu’une décision du groupe passe visiblement mal auprès des investisseurs.

Chiffre d’affaires en hausse de 33,6 % en un an, nombre d’abonnés fixe en hausse de 46 000 durant le premier trimestre, nombre d’abonnés mobile en progression de 6 000 sur les trois premiers mois de l’année. Les voyants sont au vert pour Iliad, la maison-mère de Free et Free Mobile, malgré le contexte de crise sanitaire.

Pour autant, l’accueil apparaît froid du côté des investisseurs. Le titre boursier d’Iliad a en effet perdu plus de 10 % ce matin, suite à l’annonce des résultats du groupe, pour tomber sous la barre des 140 euros. À l’heure de l’écriture de ces lignes, la chute atteignait les 10,10 %, à 136,60 euros.

En cause, le fait que la trésorerie opérationnelle d’environ 900 millions d’euros, soit indiquée “en cours de révision, suite à la décision d’affecter une partie des futurs produits de cession de On Tower France au programme 5G”.

Iliad a en effet annoncé la cession “avant la fin de l’année” de sa participation de 30 % au capital d’On Tower France, sa co-entreprise créée en décembre 2019 avec le groupe espagnol Cellnex et gérant les infrastructures passives de Free Mobile. Il s’agit d’accélérer les investissements dans la 5G, afin d’ouvrir de nouveaux marchés de croissance, mais également de désendetter le groupe et de sécuriser l’approvisionnement en composants. Le montant fait encore l’objet de discussions. Nicolas Jaeger, le directeur financier du groupe a indiqué espérer obtenir “au moins 600 millions d’euros” de cette cession.

Source : Les Echos Investir