Freezone S'inscrire

5G en France : Huawei ne croit pas qu’il puisse en être écarté et dénonce des USA qui disent n’importe quoi

 

Pointé du doigt par les États-Unis pour sa supposée proximité avec le gouvernement chinois et des risques d’espionnage, Huawei subit de nombreuses pressions à l’heure du déploiement de la 5G. Et alors que la France se planche sur le sujet, le géant des télécoms ne semble pas se sentir particulièrement en danger.

Interrogé par le site Les Echos, Weiliang Shi, directeur de la branche française de Huawei, est revenu sur la situation inconfortable dans laquelle se trouve le géant des télécoms. Suspecté de pouvoir servir l’espionnage chinois, Huawei subit en effet une campagne de boycott initiée par les États-Unis à l’heure du déploiement de la 5G

« Nous allons continuer à y investir et nous participerons au déploiement de la 5G. Il n’y a aucune raison que nous en soyons exclus », a déclaré Weiliang Shi. Il rappelle que Huawei n’a « jamais eu de problème de cybersécurité » en 16 ans de présence en France. Maintenant, Weiliang Shi indique comprendre les inquiétudes de la France et en profite pour suggérer que « le cadre réglementaire ne porte pas uniquement sur les équipements radio », mais aussi sur les logiciels et le Cloud, sachant que « 68 % du trafic passe par le Cloud ». Concernant l’absence du cœur des réseaux, il explique que « ce n’est pas un objectif en soi » et que Huawei n’y est jamais allé à cause d’un processus de tests et de certification beaucoup trop long. Selon lui, cela pourrait toutefois changer avec la 5G. Aussi questionné sur la possibilité d’un centre de sécurité comme dans d’autres pays, Weiliang Shi a indiqué que le projet était en cours de négociations.

Pour revenir aux accusations lancées par les USA desquelles ont découlé toutes ces pressions, Weiliang Shi rétorque qu’« on ne peut pas laisser dire tout et n’importe quoi sur Huawei ». Et d’ajouter : « Ces accusations ne reposent sur aucune preuve. Nous sommes prêts à faire tout ce qu’il faut pour rétablir la vérité. Nous ne fabriquons pas d’équipements pour les militaires ou les services de renseignement. Huawei est une société privée normale, 100 % détenue par ses employés. Tous nos produits sont conformes aux standards européens. Et aucune décision n’est prise par le gouvernement chinois. Jamais. Nous sommes les victimes des tensions commerciales entre Washington et Pékin. Malheureusement, Huawei n’est pas la première société, ni la dernière, à être attaquée par les Etats-Unis. »

Source : Les Echos

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (3)

grem
Envoyer message
 
1702 points
Posté le 18 février 2019 à 15h35

Bon je veux bien les croire surtout 100% de la société appartenant aux employés , c est donc normal qu ils travaillent 70 heures par semaine  et une semaine de congé par an (les veinards).

Posté le 18 février 2019 à 19h16

Les Américains crient "Au loup" concernant HUAWEI....mais eux ne sont pas non plus "blanc/bleu".... frown


reno69
Envoyer message
 
20696 points
Posté le 19 février 2019 à 02h14

  Bonjour, vu l'avance de Huawei aujourd'hui ceux qui voudront vraiment les boycotter auront intérêt  à mettre les bouchées doubles s'ils ne veulent pas prendre du retard pour la 5G, déjà que certains ont déjà pris du retard attributions des fréquences etc.

  Cela ne sera dont pas sans effets sur leur développement, même si certaines sociétés travaillent déjà depuis pas mal de temps sur la 5G (Nokia etc.).

  On peut vouloir se passer d'un géant comme Huawei, mais après il faudra assumer ses choix ... !!! car dand le domaine de l'espionnage tout le monde espionne tout le monde ... !!!

wink

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Quelle est votre situation quant à la fibre de Free ?