5G en Europe : Huawei veut montrer patte blanche pour rassurer ceux qui craignent l’espionnage

5G en Europe : Huawei veut montrer patte blanche pour rassurer ceux qui craignent l’espionnage

Alors que des inquiétudes sur des risques d’espionnage pourraient lui fermer pas mal de portes pour le déploiement de la 5G en Europe, Huawei entend montrer patte blanche.

Depuis que les États-Unis ont décidé de barrer la route aux équipements réseau Huawei et invité les partenaires à faire de même, la situation est devenue compliquée pour le groupe chinois. Bien que leader mondial dans le secteur, il se retrouve écarté de plusieurs marchés pour le déploiement de la 5G. Certains évoquent la possibilité d’un bannissement de l’Union européenne.

Huawei cherche ainsi différentes manières de dissiper les inquiétudes. Le constructeur prévoit d’installer un laboratoire dédié à la sécurité, en Pologne, loin de l’influence supposée du gouvernement chinois, où les opérateurs locaux pourront tester ses équipements 5G et s’assurer qu’ils ne serviront pas à des fins d’espionnage. Des discussions sont en cours avec le gouvernement polonais pour la concrétisation du projet. Notez que le groupe chinois a déjà installé un laboratoire en Allemagne et qu’il étudie un projet similaire en Belgique, à Bruxelles.

Sources : Reuters et FRAndroid