Après la France, Altice serait prêt à vendre son réseau fibre… au Portugal

Après la France, Altice serait prêt à vendre son réseau fibre… au Portugal

Après avoir cédé 49,99% du capital de son réseau SFR FTTH à un groupe de fonds d’investissement pour 1,8 milliard d’euros en novembre dernier, Altice Europe cherche à faire de même au Portugal.

L’opération désendettement continue pour Altice. Selon Reuters, le groupe de Patrick Drahi "se prépare à vendre une participation dans son réseau de fibre optique au Portugal", tant et si bien que le processus d’enchères devrait débuter d’ici quinze jours. Altice Europe aurait fait appel à la banque Lazard afin de "sonder les éventuels candidats, parmi lesquels les fonds américains KKR et Morgan Stanley Infrastructure Partners", rapporte également l’agence de presse, selon trois sources concordantes. Le premier fond a pris une participation minoritaire de 49,99% dans le portefeuille de plus de 10 000 pylônes de SFR en novembre et le second s’est emparé avec Horizon Equity Partners, de 75% de Tower of Portugal (2.961 sites mobiles) en juin 2018.

"Les dossiers d’informations sur le réseau portugais devraient être envoyés dans les prochaines semaines et préciseront comment Altice divisera les coûts et les marges entre sa division de services de télécommunications et son réseau câblé au Portugal", ont également révélé des sources au fait du dossier à Reuters. La dette du groupe est estimée aujourd’hui à 30 milliards d’euros, Altice Europe multiplie donc les cessions minoritaires non seulement pour l’éponger mais aussi logiquement en vue des prochaines enchères sur les fréquences 5G.